La capitale de l’Azerbaïdjan accueille vendredi et samedi le 18e sommet des pays non-alignés - Algérie

La capitale de l’Azerbaïdjan accueille vendredi et samedi le 18e sommet des pays non-alignés

La capitale de l’Azerbaïdjan, Bakou, accueillera vendredi et samedi le 18e sommet du Mouvement des pays non-alignés, avec la participation de plus d’une soixantaine chefs d’Etat et de gouvernement, dont le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah.

Le sommet qui verra également la participation des délégués de quelque 150 pays et organisations internationales, se déroulera sous le thème « Respect des principes de Bandung pour assurer une réponse concertée et adéquate aux défis du monde ».

En ce sens, les questions relatives à la paix et à la sécurité, la lutte antiterroriste et l’extrémisme violent, l’émigration clandestine ainsi que la coopération su-sud seront au menu de ce sommet qui sera sanctionné par une série de recommandations, notamment la déclaration politique de Bakou et une résolution sur la Palestine.

La rencontre de Bakou intervient aussi dans un contexte marqué par une multitude de défis politiques et économiques pour le Mouvement des Non-alignés, à savoir l’exacerbation des conflits et des tensions ainsi que les difficultés économiques croissantes auxquelles font face les Etats membres du Mouvement.

En outre, ce sommet sera l’occasion de raffermir les positions du Mouvement sur les grandes questions de l’heure.

L’Azerbaïdjan qui accueille pour la première fois ce sommet, est devenu membre à part entière du Mouvement des Non-alignés en mai 2011.

Créé en 1961 à Belgrade, le Mouvement des Non-alignés constitue le plus grand rassemblement dans le monde en dehors des Nations Unies.

Il tire ses fondements de la Conférence de solidarité afro-asiatique de 1955 à Bandung en Indonésie.

APS

A lire également

Lire également