Une nouvelle réflexion pour attirer les touristes et développer le tourisme interne

Une nouvelle réflexion pour attirer les touristes et développer le tourisme interne

ALGER – Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, a insisté, mardi à Alger, sur l’attachement des autorités concernés par le secteur à une nouvelle réflexion sur le tourisme en focalisant sur les spécificités qui attirent les visiteurs, outre le développement du tourisme interne.

« Le tourisme est un droit légitime du citoyen algérien dans l’Algérie nouvelle », a fait savoir M. Hamadi dans une allocution prononcée lors d’une rencontre organisée à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du tourisme sous le slogan « un nouveau concept pour le tourisme », soulignant « l’importante d’engager une nouvelle réflexion sur le tourisme en Algérie au vu des différentes potentialités qu’elle recense, en sus de relever tous les défis ».

Evoquant la saison estivale 2022, le ministre a estimé qu’elle était « réussie » compte tenu de « l’activité touristique qui l’a marquée, au-delà efforts consentis par le Gouvernement dans l’objectif de concrétiser les objectifs contenus dans le programme du président de la République visant le développement et la relance du secteur touristique ».

Selon le ministre, ce secteur a connu une augmentation de la capacité d’accueil, où il a été procédé au renforcement du parc hôtelier actuel cette saison par 58 nouveaux établissements hôteliers au niveau des communes côtières, d’une capacité d’accueil de 7.022 nouveaux lits, permettant d’atteindre 97.000 lits au niveau des 14 wilayas côtières.

Il a été également question de consolider le parc d’hébergement en activant la formule « l’hébergement chez l’habitant », qui permet aux habitants locaux de louer leurs domiciles durant la saison estivale à même d’augmenter la capacité d’accueil notamment dans les villes côtières.

M. Hamadi a affirmé, dans ce sens, que ces efforts avaient donné leurs fruits à travers une saison estivale « réussie » sur tous les plans, ajoutant que selon les statistiques, « plus de 10.500.000 touristes locaux et étrangers ont afflué sur les 14 wilayas côtières.

« D’après ces statistiques, nous concluons que le secteur touristique avait enregistré, grâce à ses activités liées à la saison estivale, un chiffre d’affaires de plus de 200 Mds Da, un chiffre rassurant qui nous encourage à poursuivre nos efforts pour réaliser les objectifs escomptés permettant le développement de ce secteur et la contribution effective à l’économie nationale ».

Pour le ministre, « il est temps de mettre en place une nouvelle conception pour développer le tourisme et consolider sa position à travers l’élaboration de nouveaux mécanismes et législations à assurer, non seulement à des fins économiques, mais aussi pour des dimensions humanitaires à mettre au cœur des politiques générales en vue de faire du tourisme un droit pour les citoyens à travers le monde, ce qui leur permettra de mieux se connaitre ».

Dans ce cadre, il a mis en exergue les « potentialités touristiques de l’Algérie en matière de diversité cultuelle, civilisationnelle et historiques qui remontent à des milliers d’années », mettant l’accent sur la nécessité de consacrer les valeurs humaines internationales en vue de faire du secteur du tourisme un levier de l’économie nationale et un alternatif du secteur des hydrocarbures à long terme.

Dans ce cadre, il a souligné l’importance de l’organisation, dans les deux prochains jours, de la 21è édition du Salon international du tourisme et des voyages qui fait son retour après une absence due à la pandémie de Covid-19.

A l’occasion de la célébration de la journée internationale du tourisme, le ministre a réaffirmé la volonté de l’Organisation internationale du tourisme qui a institué ce thème « Nouveau concept de tourisme » de changer le concept traditionnel du tourisme en se basant sur l’expérience douloureuse qu’a connue le secteur à travers le monde à cause de Covid-19 en s’orientant vers un nouveau concept basé sur l’édification d’un avenir de tourisme durable et plus fort.


A lire également