Un expert en vaccins met en garde contre une troisième vague après les fêtes de fin d’année - Algérie

Un expert en vaccins met en garde contre une troisième vague après les fêtes de fin d’année

Un expert en vaccins met en garde contre une troisième vague après les fêtes de fin d'année

ALGER- Le chercheur en développement de médicaments et expert en vaccins, le directeur scientifique de AstraZeneca, Dr. Hani Baghdadi a mis en garde, samedi, contre une éventuelle troisième vague du nouveau Coronavirus après les fêtes de fin d’année, soulignant que le vaccin d’AstraZeneca sera efficace contre de nouvelles souches.

Invité à l’émission « Lectures » de la Radio Algérie internationale, le Dr. Baghdadi a indiqué qu’une 3ème vague du nouveau Coronavirus « reste probable car, durant les fêtes de fin d’année, le respect de la  distanciation sociale est au plus bas niveau, ce qui favorise la propagation du virus ».

« La nouvelle variante de la Covid-19 se propage plus vite avec une capacité de pénétration des cellules, d’où la nécessité de se préparer à une troisième vague », a-t-il prévenu.

A une question sur l’efficacité des vaccins existant contre les nouvelles souches, l’expert a indiqué que « d’après les informations dont nous disposons, ces vaccins semblent être efficaces ».

« Nous sommes optimistes que le vaccin AstraZeneca sera efficace contre ses variantes, en ce sens que les changements survenus sur la souche initiale du virus, même s’ils dépassent les 17, ne sont pas des mutations entières », a-t-il expliqué rappelant l’enregistrement d’une seule mutation survenue au niveau de la protéine Spike.

Dans le même contexte, le représentant de AstraZeneca a relevé la possible adaptation du vaccin après son développement, précisant que « cela nécessitera moins de temps qu’a pris le développement du vaccin de base ».

Face au risque d’une troisième vague, l’expert a appelé à éviter les réunions non indispensables en cette période et à respecter les mesures de prévention afin d’endiguer la propagation du virus, estimant que l’existence de plusieurs vaccins et la hausse du nombre de personnes vaccinées permettront de réduire la pression sur les centres sanitaires et les établissements hospitaliers.


Lire aussi : Covid-19: le Pr Yousefi rassure sur l’importance et l’efficacité de la vaccination 


S’agissant des spécificités du vaccin d’AstraZeneca, Dr Hani Baghdadi a fait état de son coût bas par rapport aux autres vaccins et la possibilité de sa production en grandes quantités en peu de temps. AstraZeneca s’est engagée à produire 3 millions de doses en 2021, a-t-il rappelé.

Par ailleurs, il a relevé un autre facteur très important, à savoir le stockage logistique, précisant que ce vaccin nécessite une température variant entre 2 et 8 contrairement au vaccin « Pfizer » qui nécessite une température allant à -70 .

En conclusion, Dr. Hani Baghdadi s’est dit optimiste quant à l’avenir avec la fabrication de plusieurs vaccins l’année prochaine, ce qui permettra d’endiguer la propagation du virus, préconisant cependant le maintien de vigilance et la surveillance des changements de la souche du virus en vue d’être prêts à développer un vaccin adapté ».


A lire également