Treg Algeria Trail à Timimoun: 60 athlètes dont 30 internationaux annoncés pour la 1ère édition

ALGER- Soixante (60) athlètes dont trente (30) internationaux son attendus pour prendre part au 1er Treg Algeria Trail à Timimoun « l’Oasis rouge », prévu 26 novembre au 3 décembre, a indiqué les organisateurs de ce rendez-vous inscrit dans le cadre du soixantenaire de l’indépendance du pays.

Outre les Algériens, le rendez-vous sera marqué par la présence des athlètes d’Angleterre, de Suisse, d’Espagne, de France ou d’Allemagne qui s’aligneront sur les 3 courses extrêmes en solo de 45km, 90km ou 180km et 2 courses en relais à 6 pour 180km ou à 4 pour 90km en autosuffisance et autonavigation par GPS. Toutes ces courses se déroulent en cinq étapes : Timimoune, Tala, Ouled Saïd, Tinglat et Badrian.

 » Timimoun l’Oasis Rouge, considéré comme l’une des merveilles du monde, abrite pour la 1re fois en Algérie, le Treg Algeria Trail. Une aventure sportive unique, humaine et authentique, placé sous le parrainage du Ministère de la Jeunesse et des Sports et en coordination avec la Fédération Algérienne Sport et Travail (FAST) », ont indiqué les organisateurs.

Cet évènement de Trail running s’adresse aux concurrents amateurs, professionnels ou tout simplement des gens curieux souhaitant enrichir leur première expérience au Sahara.

Fort du succès de plusieurs éditions organisées au Tchad, à Cuba,en Ethiopie ou au Cap Vert , les organisateurs du TREG  et la Fédération Algérienne Sport et Travail proposent de parcourir les immenses étendues du Grand Erg Occidental en Algérie autour de Timimoun l’Oasis Rouge.

Le Treg Algéria Trail est un défi exceptionnel pour les coureurs aventuriers qui affronteront ces 180 kilomètres de sables et de pierres, dans un fabuleux décor désertique.

Le principe de l’épreuve est une autonomie alimentaire, une progression au GPS et une véritable aventure humaine au sein d’une nature vierge. Le tout dans des conditions de suivi et de sécurité optimales avec des contrôles médicaux sur tout le parcours.

 


A lire également