Tebboune exige des excuses  du Maroc - Algérie

Tebboune exige des excuses du Maroc

Evoquant la question de la réouverture des frontières avec le Maroc, l’ex premier ministre, candidat à l’élection présidentielle du 12 décembre Abdelmadjid Tebboune a violemment attaqué le Maroc lors d’une conférence de presse et suite à une question sur la réouverture des frontières.  Pour lui, le Maroc doit avant tout s’excuser auprès du peuple algérien. Il ne ferme cependant pas les portes à une réouverture de la frontière entre deux pays. « Les frontières peuvent être rouvertes un jour. Mais ils doivent s’excuser. Les frontières n’ont pas été fermées à cause du Sahara occidental. On ne doit pas falsifier la réalité », a affirmé Tebboune. Il rappelle que les Algériens avaient subi des violences à l’époque. « Ils étaient violentés de partout, mais pas du peuple marocain qui a aidé les Algériens à fuir et à lui faire passer la frontière », a-t-il ajouté. Pour l’ex-Premier ministre, l’attentat de Marrakech en 1994 a fait trembler « le lobby » qu’il y avait au Maroc. Il suggère même que c’est ce lobby qui a décidé de la marche à suivre ce jour. Le candidat à la présidentielle rappelle aussi la décision du royaume d’imposer le visa aux Algériens à un moment où l’Algérie souffrait d’un embargo international.


A lire également

Lire également