Souk Ahras: toutes les dispositions mises en place pour la réouverture des 2 postes frontaliers avec la Tunisie

SOUK AHRAS- Les autorités de la wilaya de Souk Ahras ont affirmé, mercredi, que toutes les dispositions ont été mises en place pour la réouverture des deux postes frontaliers terrestres de Haddada et El Fouidh dans la commune d’Ouled Moumen (Souk Ahras) pour le transit des voyageurs algériens et tunisiens.

Le wali de Souk Ahras, Lounès Bouzegza a précisé à l’APS que ces dispositions, visant à assurer plus d’aisance au mouvement d’entrée et de sortie des Algériens et des Tunisiens, ont porté sur l’installation d’une commission sécuritaire élargie à tous les services dont la police des frontières, les Douanes, la Protection civile, le secteur de la Santé et les Collectivités locales qui veillera au bien-être des voyageurs.

M.Bouzegza a précisé que les deux postes frontaliers de la wilaya seront renforcés de tous les moyens humains et matériels nécessaires à l’accueil des citoyens 24h/24 dans les meilleures conditions, relevant que le poste frontalier de la ville de Haddada a en face en territoire tunisien le poste frontalier de Sakiet Sidi Youcef.

A noter que ces dispositions viennent en application de la décision commune du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et de son homologue tunisien, Kaïs Saïed, de rouvrir les frontières terrestres entre les deux pays à compter du 15 juillet courant aux voyageurs, alors que celles-ci étaient limitées aux marchandises.

Il a, par ailleurs, rappelé qu’avant la fermeture des frontières en mars 2020, le nombre de passagers via ces frontières était annuellement de 1,5 million, et s’attend à voir ce chiffre augmenter durant l’été 2022 à la faveur des travaux de réhabilitation et d’entretien effectués au niveau des deux postes frontaliers de Haddada et El Fouidh, et du dédoublement de la route entre Haddada et le chef-lieu de wilaya.

Des actions de nettoyage et d’embellissement ont été également menées au niveau de ces deux postes frontaliers, outre l’installation de l’éclairage public et des équipements modernes, notamment au poste de Haddada qui accueille habituellement un grand nombre de voyageurs, et ce, de sorte à dynamiser les flux commerciaux et touristiques entre les deux pays.

De son côté, le commissaire de police, Abdelghani Benbouragaa, responsable de la cellule de presse et d’information au sein du service régional de la police des frontières de la wilaya de Souk Ahras, a relevé que la compétence territoriale de ce service s’étend sur 489 km de la bande frontalière et chapeaute trois brigades de police des frontières terrestres au niveau des postes de Haddada et Ouled Moumem (Souk Ahras), Betita, Bouchebka, Ras Layoun, El Meridj et l’aéroport Larbi Tebessi (Tébessa) en plus d’Oum Teboul et El Ayoun (El Tarf).

Parmi les mesures prises pour faciliter le passage des voyageurs au niveau des postes frontaliers figure la coordination entre la police des frontières et les Douanes, et le renforcement des guichets de contrôle frontalier par des éléments de la police.


A lire également