Sidi Bel Abbès : Le cri de détresse d’un bouquiniste - Algérie

Sidi Bel Abbès : Le cri de détresse d’un bouquiniste

il s’appelle Ryad Jouhari, la quarantaine déjà entamée et c’est au centre-ville de Sidi Bel Abbès qu’il avait l’habitude de proposer, sur une table en bois rétractable, de vieux bouquins à la vente. Il avait, dans un premier temps, pris ses quartiers à l’angle du Boulevard Mohamed V avant de s’installer quelque mètres plus loin, […]

L’article Sidi Bel Abbès : Le cri de détresse d’un bouquiniste est apparu en premier sur El Watan.


A lire également

Lire également