Promotion du commerce extérieur: l’importance des postes frontaliers terrestres mise en exergue

Promotion du commerce extérieur: l’importance des postes frontaliers terrestres mise en exergue

EL-OUED – L’importance des postes frontaliers terrestres nationaux dans la promotion du commerce extérieur a été mise en avant lundi à El-Oued par le Directeur général des Douanes algériennes (DGDA) Noureddine Khaldi en visite de deux jours dans la wilaya.

Cette visite de terrain « intervient en application des directives des pouvoirs publics portant dynamisation des activités des postes frontaliers terrestres pour booster la dynamique économique et les échanges commerciaux par l’accompagnement des opérateurs économiques », a souligné M. Khaldi qui a amorcé sa visite par l’inspection du poste frontalier terrestre Taleb Larbi où il s’est enquis de la disponibilité des différentes structures.

« Les postes frontaliers terrestres sont des structures névralgiques et stratégiques pour le développement du commerce extérieur et permettent de propulser la dynamique économique et d’impulser le développement dans les régions frontalières à la faveur du budget des recouvrements douaniers », a souligné le DGDA.

Le DGDA a indiqué que les services des douanes « déploient de louables efforts pour la lutte contre la contrebande », dont les drogues, ajoutant que « les brigades des douanes sont prêtes, avec l’appui des services centraux et la coordination avec les services de sécurité, à leur tête, l’armée nationale populaire pour lutter contre ce fléau ».

S’étendant sur une superficie de 12 ha, à une distance de 84 km à l’Est du chef lieu de la wilaya, le poste frontalier terrestre Taleb Larbi s’est vu accorder, au titre du programme d’appui au développement, un montant d’investissement de 872 millions DA pour y réaliser une série de structures et installations, selon sa fiche technique.

Le poste frontalier Taleb Lardi est doté de l’ensemble des installations nécessaires et équipements modernes susceptibles de faciliter la mission des douaniers, dont un scanner, un poste d’entrée et de sortie, d’un pavillon administratif des douanes et de la police, en plus d’une résidence pour les cadres, d’un centre d’orientation touristique, d’une salle d’honneur et d’un entrepôt de contrôle et un autre de saisie.

Par souci d’améliorer les conditions socioprofessionnelles des personnels en exercice, ce poste comprend également deux bases de vie, l’une destinée aux douaniers, composée de 36 chambres, d’une capacité globale de 120 lits, l’autre pour les services de la police, composée de 48 chambres hébergeant 114 éléments.

Le Directeur général des douanes algériennes poursuivra sa visite dans la région par l’inspection divisionnaire d’El-Oued, avant de tenir, mardi, une rencontre avec les opérateurs économiques.


A lire également