Premier ministre: Une gestion de l’économie basée sur une approche purement économique

Premier ministre: Une gestion de l'économie basée sur une approche purement économique

ALGER – Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane a indiqué, jeudi à Alger, que la gestion de l’économie nationale doit se faire sur la base d’une approche purement économique, l’accompagnement des investisseurs sur le terrain et la résolution des problèmes auxquels ils sont confrontés.

S’exprimant lors d’une conférence de presse en marge de la cérémonie d’inauguration du nouveau siège de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI), et du Guichet unique des grands projets et investissements étrangers relevant de l’Agence, M. Benabderrahmane a affirmé que « la gestion de l’économie nationale ne se fait pas selon une approche administrative, mais plutôt sur la base d’une approche purement économique ».

Certaines structures à l’image des ports et aéroports devraient fonctionner selon les standards internationaux, a-t-il poursuivi, soulignant que « le Gouvernement passera à la vitesse supérieure les prochains jours à travers l’aménagement d’autres ports tels que Béjaia, Mostaganem et Djen Djen ». Il a qualifié ce dernier de « joyau qui n’est pas exploitée convenablement ».

Rappelant que l’Algérie disposait de « nombreuses structures auxquelles l’Etat avait consacré des sommes colossales, mais qui ne fonctionnent pas comme il se doit », le Premier ministre a précisé: « il est grand temps d’y insuffler une nouvelle dynamique ».

« Nous continuons à offrir l’accompagnement et l’aide nécessaires pour permettre aux opérateurs économiques d’adhérer à notre démarche et d’accéder à de nouveaux marchés qui leurs sont ouverts », a-t-il fait savoir, estimant que l’Algérie offrait des avantages dont plusieurs pays ne disposent pas.

Il a estimé, dans ce cadre, que l’AAPI et le guichet unique des grands projets et des investissements étrangers, « revêtent une importance extrême dans le domaine du soutien à l’économie nationale et aux investisseurs dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune ».


Lire aussi: Le Premier ministre supervise le lancement de la plateforme numérique de l’investisseur


Il a en outre indiqué que cette inauguration s’inscrivait dans le cadre du passage de la théorie à la pratique, mettant en exergue que l’acte d’investir « ne saurait relever de la simple théorie, ni être tributaire de l’existence de structures accompagnant les investisseurs, mais doit pratiquement donner une forte impulsion à travers l’accompagnement de ces investisseurs sur le terrain, le règlement de tous les problèmes et la levée de tous les obstacles auxquels ils sont confrontés dans la réalisation de leurs projets ».

M.Benabderrahmane a, par ailleurs, souligné l’impératif de saisir toutes les opportunités pour permettre à l’économie nationale de se diriger vers de nouvelles perspectives, notamment la réalisation de l’autosuffisance concernant beaucoup de produits stratégiques comme la production d’huile, de graines oléagineuses et de lait, affirmant que « l’Algérie entend réaliser, en 2023, un chiffre de 10 milliards USD d’exportations hors hydrocarbures ».

Le Premier ministre a inauguré le siège de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI) et du guichet unique des grands projets et des investissements étrangers, en présence du Conseiller auprès du président de la République chargé des affaires économiques, Yacine Ould Moussa, de membres du gouvernement, et de représentants des organismes concernés par l’investissement.


A lire également