Palestine occupée: les systèmes d’eau et d’électricité endommagées par les forces sionistes en Cisjordanie

RAMALLAH – Les forces sionistes ont continué lundi à attaquer les camps de réfugiés palestiniens en Cisjordanie occupée, où elles avaient endommagé les systèmes d’égouts et d’eau et coupé l’électricité lors de leurs raids avant l’aube, rapportent des médias.

Selon une source palestinienne citée par des médias, l’armée sioniste « a mené deux raids à grande échelle sur le camp de réfugiés d’Al Fara à Tubas, dans le nord de la Cisjordanie occupée ».

« L’armée (sioniste) a lancé une attaque à minuit, perquisitionnant des maisons et endommageant des biens dans le camp », a déclaré Assem Mansour, chef du Comité populaire d’Al Fara.

Il a ajouté que les forces sionistes « avaient détruit les infrastructures du camp, notamment les réseaux d’égouts, d’électricité et d’eau, et que ‘électricité avait été coupée tôt lundi matin ».

Il a noté : « Les forces se sont retirées à l’aube, mais peu de temps après, le camp a été encerclé et envahi à nouveau par un important contingent, prenant le contrôle de tous les quartiers ».

Il a décrit la situation comme guerrière, déclarant : « Le camp a connu la guerre, avec des explosions, et l’armée a fait sauter les portes et pris d’assaut les maisons ».

Selon lui, depuis le 7 octobre 2023, l’armée sioniste a tué 17 Palestiniens dans le camp, en a blessé plusieurs autres et en a arrêté des dizaines d’autres lors de quatre raids à grande échelle.

Les tensions sont vives en Cisjordanie occupée depuis que l’entité sioniste a lancé une agression meurtrière contre la bande de Ghaza qui a fait plus de 37 000 martyrs.

Depuis, au moins 532 Palestiniens sont tombés en martyrs et près de 5 000 autres ont été blessés par les tirs de l’armée sioniste en Cisjordanie occupée.

 

 

A lire également

Lire également