Ouverture du salon d’import-export interafricain avec la participation de près de 70 exposants

Ouverture du salon d'import-export interafricain avec la participation de près de 70 exposants

ALGER – La 2e édition du Salon d’import-export interafricain « Impex 2023 » s’est ouverte mardi au Palais des expositions, Pins maritimes-Alger, avec la participation de près de 70 exposants nationaux et africains.

L’ouverture de cette manifestation économique, qui vise à promouvoir le commerce interafricain, a été présidée par le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, et du ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar, en présence de représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie.

Dans une allocution à cette occasion, M. Rezig a affirmé que l’Afrique « est un marché prometteur et un espace d’avenir pour la production algérienne, la coopération et le partenariat », mettant en avant le rôle de l’Algérie dans l’activation de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Il a, en outre, souligné que l’Algérie réalise, depuis 2020, grâce à la politique du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, « des chiffres excellents » dans le domaine du commerce extérieur avec l’Afrique, « avec une forte participation aux différents salons de commerce internationaux et continentaux, des démarches couronnées par une hausse du volume d’échanges commerciaux avec les différents pays africains ».

Ce salon permettra de rapprocher les chefs d’entreprises algériens et leurs homologues africains en vue d’engager des entretiens aboutissant à l’établissement d’accords de commerce et de partenariat, précise M. Rezig qui ajoute que de telles manifestations économiques internationales se veulent « une opportunité pour insuffler un nouvel élan au commerce entre l’Algérie et le reste des pays africains ».

Il a rappelé, par la même occasion, les mesures prises par l’Algérie dans ce sens notamment en ce qui concerne l’ouverture de la ligne maritime Alger-Nouakchott-Dakar et la réalisation de postes frontaliers, sans omettre la contribution des groupes « Logitrans » pour le transport terrestre de marchandise et la compagnie aérienne Air Algérie dans les efforts visant à promouvoir les exportations algériennes hors hydrocarbures en direction des pays du continent.

L’Algérie possède des capacités dans plusieurs filières de production et de services l’érigeant parmi les pays à avoir le plus grand quota dans le commerce extérieur africain », a-t-il soutenu.

Le Salon « IMPEX 2023 » connait la participation d’opérateurs de plusieurs secteurs d’activité économique dont l’industrie textile, l’habillement, l’industrie pharmaceutique, les équipements médicaux, les produits plastiques et ses dérivés, l’industrie agroalimentaire, les services de transport, les banques, les assurances et le tourisme.

Selon les organisateurs, cette manifestation vise à mettre en valeur les opportunités d’affaires entre les opérateurs algériens et africains et les potentialités de mise à profit des avantages offerts dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Il s’agit également de « faire connaître le produit algérien particulièrement la capacité des opérateurs économiques algériens à renforcer leur présence dans les marchés africains ».

Les rencontres B to B programmées durant ce salon de trois jours déboucheront sur la conclusion de conventions aussi bien dans le domaine commercial qu’en matière de partenariat.

A lire également