Mutualité Agricole: la CNMA renouvelle ses conseils d’administration de ses caisses régionales

Mutualité Agricole: la CNMA renouvelle ses conseils d’administration de ses caisses régionales

ALGER – La Caisse Nationale de Mutualité Agricole (CNMA) a annoncé, jeudi dans un communiqué, la clôture de l’opération de renouvellement de ses conseils d’administration de ses caisses régionales.

En parallèle, elle a annoncé l’organisation respective, les 21 et 22 septembre, d’une assemblée générale extraordinaire pour l’élection de son Conseil d’administration et une assemblée générale ordinaire pour l’arrêté de ses comptes sociaux, a indiqué le communiqué.

Selon la mutualité agricole, la spécificité de ce nouveau mandat est la participation en masse des jeunes et des universitaires qui « ne manqueront pas de donner un nouveau souffle à la CNMA ».

« En effet, cette catégorie d’élus porteurs de nouvelles idées augure une ère nouvelle de gestion, constituant un tournant décisif qui favorisera la mise en place de nouvelles stratégies pour une bonne gouvernance au sein de la corporation », a-t-elle souligné.

Toujours dans le but de diversifier sa base, la CNMA affirmé avoir encouragé les associations des femmes rurales et ce, en leur offrant des parts sociales, les incitant, ainsi, à s’impliquer dans la gestion des caisses régionales et par la même la défense de leurs droits sur le terrain.

La CNMA considère que cette nouveauté est « un atout considérable pour les caisses régionales afin d’une part, de se rapprocher des femmes rurales, et d’autre part, de les sensibiliser et de les inciter à assurer leurs biens pour mieux protéger leurs revenus ».

« Ces élections officielles, se sont déroulées en toute démocratie, sous l’égide d’une commission représentant la Direction Générale et ce, en présence d’huissiers de justice pour garantir la crédibilité et la transparence de cet évènement de grande envergure, a-t-elle détaillée.

Par ailleurs, la caisse a souligné le rôle essentiel des élus qui consiste à inculquer la culture de l’assurance au sein de la corporation agricole et de la pêche en insufflant les notions de bénévolat, d’entraide et d’esprit d’appartenance à cette grande famille qu’est la mutualité agricole.

Ce qui permettra, selon elle « d’augmenter le taux de pénétration du marché des assurances agricoles qui reste encore très faible ».

La CNMA considère que cette évolution reste « un facteur important dans le développement économique, pour la maîtrise de la pérennité de l’activité des agriculteurs et des familles productrices, et de contribuer ainsi d’une façon directe à la sécurité alimentaire du pays ».

« Inculquer la notion du mutualisme basée sur l’entraide et la responsabilité collective dans l’esprit de l’agriculteur n’est pas chose aisée. Les renouvellements des conseils d’administration qui ont eu lieu à travers notre réseau étaient une occasion pour donner plus d’explications pertinentes pour mesurer le degrés d’importance et de responsabilité que confère la position d’élu », note le communiqué.

La CNMA assure enfin « sa détermination pour mettre en œuvre tous ses moyens, son savoir-faire et  son expérience pour encourager et accompagner ces élus, qui rejoindront cette corporation dans le but d’apporter plus de changements avec une optique basée sur la modernisation des moyens de production et les nouvelles technologies dans la branche agricole afin d’améliorer la production et la productivité ».


A lire également