Mouloudji prend part à la conférence de l’UNESCO « MONDIACULT 2022 »

Mouloudji prend part à la conférence de l'UNESCO

ALGER – La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, représentant l’Algérie, a pris part à la conférence mondiale de l’UNESCO « MONDIACULT 2022 », qui s’est ouverte mercredi et se clôturera vendredi, et ce, par visioconférence, avec pour thème, « les politiques culturelles et le développement durable », indique un communiqué du ministère.

La ministre a donné sa première communication principale au titre de la séance de dialogue intitulée « la culture pour le développement durable », dans le cadre du développement et du renouvellement des politiques culturelles, avenir de l’économie de l’innovation, dans laquelle elle a mis l’accent sur  » la nouvelle approche économique du patrimoine culturel, adoptée par le Gouvernement algérien » et qui « contribue fortement au développement du tourisme culturel et à la mise en valeur de la place des sites archéologiques et des monuments historiques dans la dynamique économique, étant un des leviers du développement durable ».

La conférence tend à débattre d’un ensemble d’axes, dont essentiellement, la consolidation du rôle du secteur de la culture, en tant que moteur principal pour la relance du développement durable, à répondre aux opportunités et aux défis de la numérisation, à consolider la diversité culturelle, à protéger le patrimoine culturel tout en le mettant au service de la société et de la diplomatie culturelle, à renforcer l’économie de l’innovation, à développer les infrastructures, à consolider l’enseignement et la formation et à construire les capacités dans le secteur de la culture.

Cette conférence a été marquée, trois jours durant, par des interventions et des visions données par un grand nombre de responsables de la culture de par le monde, en présentiel ou par visioconférence, dans le cadre de la consolidation d’un dialogue mondial autour du rôle de la culture dans le développement durable.

La conférence se clôturera par la présentation, par les partenaires et la société civile, du rapport final sur les séances de débats qui se tiennent en parallèle, ainsi que par l’adoption de la déclaration finale.

Cette conférence est convoquée, quarante ans après la première Conférence « Mondiacult » sur les politiques culturelles tenue au Mexique en 1982, et 24 ans après la Conférence mondiale de l’UNESCO sur les politiques culturelles pour le développement, qui s’est déroulée à Stockholm (Suède) en 1998.


A lire également