Monoxyde de carbone : équiper les chauffages à gaz d’un détecteur est obligatoire - Algérie

Monoxyde de carbone : équiper les chauffages à gaz d’un détecteur est obligatoire

Le monoxyde de carbone continue à faire des victimes, les chiffres ne voient pas de recul. Les autorités ont décidé ce novembre dernier, de mettre une instruction obligeant les fabricants et importateurs, d’équiper leurs produits d’un détecteur de CO. Il est dorénavant obligatoire de doter chaque chauffage à gaz à usage domestique d’un détecteur de Monoxyde de carbone. 

« Une instruction a été mise en place, afin de rendre obligatoire l’accompagnement des appareils de détection de CO lors de la commercialisation des chauffages à gaz, et ce à partir du premier novembre 2020» a déclaré, Malika Bouzenat, sous directrice à la direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes, au ministère du Commerce, dans un reportage diffusé aujourd’hui aux ondes de la radio Chaine 3. 

Ce détecteur pouvant réduire de cette hécatombe, sa longévité, son prix très abordable, peut préserver des vies humaines. Hacen Menouar, président de l’association « Amen » pour la protection des consommateurs, a insisté sur l’efficacité de ce dernier, en indiquant que « ce détecteur ne coûtant pas cher, son prix varie entre 3000 à 4000 Da, avec une autonomie de 5 ans, peut alerter immédiatement d’une présence de gaz » .  

Aérer les maisons, se doter d’un détecteur de monoxyde de carbone, restent les deux meilleures options pour s’en prévenir, selon Djamel Yadaden, chef de service de prévention de la protection civile dans la Wilaya de Annaba. « Il faut insister avant tout sur l’aération, éviter le colmatage des dessous de portes qui servent dans l’aération, sans oublier de se doter d’un détecteur de CO », a-t-il insisté, qualifiant l’appareil de nouveau, mais très efficace.

Même s’il existe des moyens pour se prévenir, se protéger et réduire de ces accidents dans le cas où une fuite de gaz se produit, les gens demeurent inconscients de ce danger permanent qui les guette. Aérer les maisons, se doter d’un détecteur de monoxyde de carbone, restent les deux meilleures options contrée à ce phénomène, qui est considéré comme une vraie problématique.


A lire également

Lire également