Mise en service de plusieurs structures sanitaires à Chlef

Mise en service de plusieurs structures sanitaires à Chlef

CHLEF – Le ministre de la Santé Abdelhak Saihi a procédé, jeudi, à la mise en service de plusieurs structures sanitaires dans la wilaya de Chlef.

Il s’agit de l’entrée en service d’un nouvel établissement public hospitalier (EPH) dans la commune d’Ain Mrane, une polyclinique à Bouzeghaia, un centre privé de diagnostic et d’hémodialyse à Oum Droue et un centre médical privé de chirurgie générale à Chlef, à la faveur d’une visite de travail du ministre de la Santé dans la wilaya.

En procédant à la mise en service de l’hôpital d’Aïn Mrane, concrétisé pour une enveloppe de plus de 3,5 milliards de DA, M. Saihi a souligné l’impératif de la sauvegarde de cet établissement public, à travers la préservation des équipements de qualité dont il dispose, ainsi que la prise en charge idoine des citoyens.

Il a, aussi, insisté, sur la « nécessité de communiquer avec le citoyen et de promouvoir les prestations médicales dans toutes les spécialités », signalant en outre, qu’une » formation continue est assurée aux radiologues afin de combler le déficit enregistrée à l’échelle nationale dans cette spécialité ».


Lire aussi: Chlef: réception d’un centre anti-cancer vers la fin 2022


Cet hôpital d’Ain Mrane (Nord-ouest de Chlef) est doté d’une capacité d’accueil de 60 lits. Il dispose de services pour les urgences, la chirurgie générale, la pédiatrie, et la radiologie, en plus d’un laboratoire d’analyses et d’hémodialyse, et ce au profit d’un bassin de population estimé à plus de 68.000 âmes de la région Nord-ouest de la wilaya.

Par ailleurs, une polyclinique a été inaugurée par le ministre à Bouzeghaia. Après avoir inspecté ses différents services, M. Saihi a loué les « efforts consentis par l’Etat pour la promotion du secteur », avant d’appeler à la « fédération des efforts de tout un chacun pour le développement du secteur de la santé et une meilleur prise en charge des malades », a-t-il indiqué.

« Ces deux établissements de santé publique sont de nature à améliorer les prestations sanitaires offertes aux citoyens de la région Nord-ouest, tout en atténuant la pression sur les établissements hospitaliers voisins », ont estimé les responsables du secteur de la santé à Chlef.

Le secteur privé a, pour sa part, enregistré la mise en service d’un centre de diagnostic et d’hémodialyse dans la commune d’Oum Droue, et d’un centre de chirurgie générale dans la commune de Chlef.

Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi est en visite de travail à Chlef. Des visites au Centre anti-cancer et à l’hôpital mère-enfant de la commune de Chlef figurent, également, à son programme.


A lire également