Lutte antiacridienne: l’Algérie participe à plusieurs recherches au sein de la CLCPRO, début 2023

Lutte antiacridienne: l’Algérie participe à plusieurs recherches au sein de la CLCPRO, début 2023

ORAN – L’Algérie participera au début de 2023 à plusieurs recherches au titre du plan de recherche de la Commission de lutte contre le Criquet pèlerin en Afrique de l’Ouest (CLCPRO), a-t-on appris, lundi à Oran, du directeur général de l’Institut national de la protection végétale, Mohamed Lazar.

En marge des travaux de la seconde journée de la réunion de la 10ème session de la Commission de lutte contre le criquet pèlerin en Afrique de l’Ouest (CLCPRO) et de la 15ème réunion de son organe exécutif, M. Lazar a indiqué que l’Algérie prend part, par le biais de son institut et de plusieurs universités, à des recherches au titre du plan de recherche adopté, lors de l’atelier, tenu en novembre dernier en Tunisie. Ce plan sera mis en œuvre au début de l’année prochaine.

Il a ajouté que le plan de recherche, approuvé pour les quatre prochaines années, a défini quatre axes par les organismes scientifiques et de recherche des Etats membres du CLCPRO.

L’Algérie prendra part, selon lui, à des recherches sur la lutte biologique antiacridienne et son impact sur l’environnement et le développement des modèles de prédictions précoces contre les invasions acridiennes. Ces recherches seront menées en coordination avec l’Institut national de prévention des végétaux et plusieurs universités et centres de recherche spécialisés affiliés au secteur de l’Enseignement supérieur.


Lire aussi: Henni souligne l’importance de l’action commune pour l’éradication du fléau acridien


Par ailleurs, M. Lazar a précisé qu’au cours des travaux de la 10ème session de la CLCPRO et de la 15e réunion de son organe exécutif, qui se poursuivront à Oran jusqu’à jeudi, un calendrier des recherches proposées et des dates de coordination entre les organismes concernés et leurs prestations seront fixés pour valider leurs résultats en matière de politiques et de méthodes de lutte contre les criquets pèlerins.

Il a également relevé que certaines recherches proposées sont en cours d’élaboration par des organismes de recherche en Algérie depuis un certain temps, et certaines d’entre elles seront intégrées dans le plan national de recherche du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. 


A lire également