Littérature pour enfants en Algérie: Désintérêt et faible présence

Nombre d’éditeurs, d’auteurs et de critiques sont unanimes à dire que l’écriture littéraire pour enfants en Algérie souffrait d’un désintérêt et d’une «faible» présence, en raison de la «médiocrité» de la publication locale, de la «dominance des contenus étrangers» et du «désintérêt des autorités concernées», sachant que ce genre de littérature avait connu sa période […]


A lire également