Ligue des champions (4e J) : la JSK se replace, le CRB toujours en vie

 

ALGER – Grâce à deux banderilles signées Benzaïd et Naït Salem, la JS Kabylie a renversé samedi soir au temple du 5 Juillet à Alger les Congolais de l’AS Vita Club (2-1), se replaçant pour les qualifications aux quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique de football, un tournoi très relevé au cours duquel les gars du Chabab de Belouizdad, en battant mardi El Merrikh du Soudan, restent en vie  »pour une place au soleil ».

Battu lors de la précédente journée à Brazzaville (le stade de Kinshasa n’étant pas homologué par la CAF) par l’AS Vita Club (1-0), la JSK a bien réagi au match retour à Alger.

Après avoir été menés au score à la 55e minute, les « Canaris » ont réussi à revenir dans le match, grâce à une égalisation signée Benzaïd (63e), avant que le rentrant Naït Salem ne parvienne à offrir une précieuse victoire aux siens (86e), qui permet à la formation de la ville des « Genêts » de s’emparer de la deuxième place au classement avec 7 points.

Les protégés de l’entraîneur Miloud Hamdi auront besoin d’une victoire samedi prochain à domicile face aux Angolais de Pétro Atlético (3e, 4 pts) pour valider leur billet aux quarts de finale.

Une éventuelle qualification devra booster les coéquipiers de Salim Boukhanchouche, dans l’optique d’assurer leur maintien en Ligue 1, puisqu’ils occupent actuellement la peu reluisante 15e et avant dernière place au classement général, une position synonyme de relégation.

 

Le Chabab de Belouizdad toujours en vie

 

Dans la première partie des rencontres de la 4e journée disputée mardi dernier, l’autre représentant algérien, le CR Belouizdad s’est relancé en battant les Soudanais d’Al-Merreikh (1-0), en match disputé au stade du 19 mai 1956 d’Annaba.

Après deux revers de rang, le triple champion d’Algérie a réagi de fort belle manière dans un groupe D toujours dominé par les Tunisiens de l’ES Tunis, qui ont chuté pour la première fois depuis le début de la phase de poules en déplacement face aux Egyptiens du Zamalek (3-1).

Une victoire qui permet au Chabab de reprendre la deuxième place (6 pts), à trois longueurs du leader. Lors de la 5e et avant dernière journée, les coéquipiers de Chouaïb Keddad recevront vendredi le Zamalek dans un véritable choc nord-africain à quitte ou double.

Dans le groupe B, les Sud-africains de Mamelodi Sundowns, vainqueurs de la compétition en 2016, ont largement dominé dans leur antre de Loftus Versfeld à Pretoria les Egyptiens d’Al-Ahly (5-2), grâce notamment à un doublé de Peter Shalulile (72e, 88e).

Alors qu’il croyait pouvoir résister aux « Brazilians », en égalisant à la 13e minute par Mohamed Shérif sur une passe décisive du milieu de terrain algérien Ahmed Kendouci, le club phare du Caire, le National, n’a pu contenir la furia des locaux, supérieurs sur tous les plans. Un succès qui permet déjà à Mamelodi de se qualifier au prochain tour.

Avec cette défaite, Al-Ahly se met dans une situation délicate, puisqu’il compte cinq points de retard sur le 2e, Al-Hilal Omdurman du Soudan, vainqueur à domicile face aux Camerounais de Coton Sport (2-0), lanterne rouge et éliminés de l’épreuve. Les Egyptiens devront non seulement remporter leur deux derniers matchs, mais également espérer deux mauvais résultats des Soudanais.

Les Tanzaniens de Simba SC, vainqueur à la maison face aux Ougandais de Vipers SC (1-0), sont parvenus à relancer leurs chances dans le groupe C, en atteignant la barre des 6 points.

Le club de Dar Es-Salaam a profité de la défaite à domicile concédée par les Guinéens de Horoya Conakry (3-1), pour s’emparer de la deuxième place, et raviver ses chances, à deux journées de l’épilogue. Avec un seul point au compteur, le représentant Ougandais est virtuellement éliminé.

En matière de statistiques, Mamelodi Sundowns détient l’une des meilleures attaque avec 11 buts, alors que la plus mauvaise défense revient à Coton Sport avec 10 buts encaissés en 4 matchs.

Enfin, l’attaquant d’Al-Hilal Oumdurman Makabi Lilepo (RD Congo) occupe la tête du classement des buteurs avec 4 buts, devant les deux sociétaires de Mamelodi Sundowns : Cassius Mailula et Peter Shalulile qui comptent 3 buts chacun.

A lire également