LFP: nous nous sommes heurtés à des problèmes qui ont impacté la programmation

ALGER- Le Président de la Ligue de football professionnel (LFP), Abdelkrim Medour, a affirmé, mardi à Alger, que son instance « a vécu, dés son entame, une saison particulière » évoquant « des problèmes imprévus qui ont grandement impacté la programmation des rencontres, notamment pour les clubs concernés par plus d’une compétition ».

S’exprimant lors d’une conférence de presse au terme des travaux de l’Assemblée générale (AG) de l’instance de gestion de football professionnel, au Centre national technique de Sidi Moussa (Alger), Medour a déclaré que « dés l’entame de la saison, s’est posé le problème des clubs avec la Commission de règlement des litiges, puis le lancement précoce des compétitions africaines qui a coïncidé avec la Coupe d’Algérie, mais malgré tout cela nous avons géré les choses« .

Les compétions africaines (Ligues des champions et Coupe de la Confédération africaine) ont, inhabituellement commencé, en novembre, alors qu’elles débutent en février de chaque année.

Soulignant que « les difficultés se sont accentuées lors de la phase aller », il a expliqué que la Ligue s’est trouvée confrontée à des problèmes inattendus ayant impacté la programmation, notamment le report de la Présidentielle et tout ce qui s’en est suivi ainsi que les décisions des politiques  et des responsables sécuritaires et locaux, portant ajournement des matchs ou tournois.

Par ailleurs, le président de la LFP a salué les positions des responsables des équipes Union sportive d’Alger (USMA), du Mouloudia d’Alger (MCA) et de l’Entente de Sétif (ESS) concernant les décisions de la Ligue, fustigeant les déclarations des présidents et managers des deux clubs d’Hussein Dey et CS Constantine « Si nous leur avions appliqué la loi à la lettre, nous aurions pu éviter les problèmes et nous aurions achevé le championnat la semaine prochaine », a-t-il ajouté.

Les membres de la LFP, réunis  en session ordinaire (AGO), ont adopté à l’unanimité les bilans moral et financier de l’exercice 2018, mardi au Centre national technique de Sidi-Moussa (Alger).

Les bilans moral et financier ont été adoptés par 33 membres contre une abstention alors que l’AG est composée de 39 membres.

Les 33 membres présents à l’AG ordinaire sur les 39 que compte l’assemblée ont adopté les bilans et financier avec 32 voix, et une abstention.

Les travaux de l’AG se sont déroulés en l’absence de quelque présidents des clubs professionnels, à l’instar de Cherif Mellal, président de la JS Kabylie et Tarek Arama, manager général du CS Constantine, sanctionnés par la Ligue de football professionnel.


A lire également