Les révélations choquantes de l’ONU

Quelque 20 000 “forces étrangères et/ou mercenaires” sont toujours en Libye en dépit de l’accord de cessez-le-feu signé en octobre, a déploré l’émissaire de l’ONU par intérim, pointant une “violation choquante de la souveraineté libyenne”.


A lire également

Lire également