Les membres du Conseil de la nation valorisent les mesures financières et économiques contenues dans le PLF 2023

ALGER – Les membres du Conseil de la nation ont valorisé, lundi, l’ensemble des mesures financières et économiques et les dispositions législatives contenues dans le projet de Loi de finances (PLF-2023), soulignant leur rôle dans l’accélération de la cadence du développement et la promotion des acquis sociaux réalisés, indique un communiqué du Conseil.

Lors d’une plénière consacrée l’examen du PLF- 2023, sous la présidence de M. Salah Goudji, président du Conseil en présence du ministre des Finances, Brahim Djamel Kassali, en sa qualité de représentant du gouvernement et nombre de ministres, des membres de la chambre haute du parlement ont valorisé, dans leurs interventions, « l’ensemble des mesures financières et économiques et les dispositions législatives contenues dans le texte de loi », précise le communiqué.

« Ils ont mis en avant le rôle de ces mesures dans l’accélération du développement et la relance de l’économie nationale d’une part, et la préservation et la promotion des acquis sociaux », selon la même source.

« Les sénateurs ont mis l’accent sur la nécessité d’accélérer la numérisation des secteurs névralgiques ayant lien avec la gouvernance financière qui ont un impact direct sur la vie quotidienne des citoyens », ajoute le communiqué.

Les interventions du reste des sénateurs sur ce texte de loi se poursuivront mardi matin alors que le représentant du gouvernement répondra aux préoccupations des membres du Conseil lors de la séance de l’après-midi.         

A lire également