Les déclarations de Trump sur le Sahara occidental, « un non évènement » - Algérie

Les déclarations de Trump sur le Sahara occidental, « un non évènement »

Les déclarations de Trump sur la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental sont un « non-évènement », a indiqué le militant marocain, Sion Assidon, déplorant le changement de la position du Maroc à l’égard de la cause palestinienne.

« Les déclarations de Trump sont un non-évènement. Le statut juridique international du Sahara n’en est pas changé, du point de vue des Nations unies. Cela tient du bon sens, mais le SG de l’ONU s’est senti obligé de le rappeler. Je me répète: ce qui a changé c’est la position du Maroc officiel par rapport à la cause sahraouie », a déclaré le membre fondateur du mouvement Boycott désinvestissement sanctions (BDS) Maroc, au journal en ligne OrientXXI.

L’ancien président américain, Donlad Trump, a annoncé, le 10 décembre dernier, via un tweet, la reconnaissance de la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara occidental en contrepartie de la normalisation des relations entre le Maroc et l’entité sioniste.

Le membre fondateur et ancien secrétaire général de Transparency-Maroc, déplore les explications avancées par Rabat pour justifier l’accord avec l’entité sioniste, pointant incompatibilité de la normalisation avec les intérêts du peuple palestinien.

« Le Maroc officiel ne cesse de répéter que rien n’a changé, et qu’il continue de soutenir la cause palestinienne », alors qu’il n’a arraché aucune concession de l’entité sioniste au bénéfice du peuple palestinien, regrette-t-il.

L’entité sioniste poursuit l’occupation des territoires palestiniens et continue de considérer Al Qods occupé comme capitale Israël, poursuit Assidon, soulignant que « la violence contre le peuple palestinien ne cesse de monter ».

 » Tendre la main à l’occupant dans ces circonstances est bien une rupture majeure, un changement de cap du Maroc officiel sans justification possible », précise le militant.

Sion Assidon souligne le manque d’adhésion du peuple marocain à l’accord avec l’entité sioniste, citant un sondage récent qui a fait ressortir que 88 % des marocains sont  » défavorables à la normalisation, au changement majeur de position du Maroc officiel qui vient de se produire et à l’atmosphère de guerre dans laquelle le Maroc s’installe ».

Le militant ne manque pas de fustiger l’attitude des défenseurs de la normalisation qui font référence à la communauté des Marocains juifs, comme composante identitaire du Maroc.

 » La dernière mode est en effet de justifier l’ignominie de la normalisation par les liens historiques du Maroc avec les colons d’origine marocaine », déplore-t-il .

APS


Quel est votre commentaire concernant : Les déclarations de Trump sur le Sahara occidental, « un non évènement »

A lire également