Les décisions annoncées par le Président Tebboune saluées par le patronat

Les décisions annoncées par le Président Tebboune saluées par le patronat

ALGER – Des organisations patronales ont salué, lundi à Alger, les décisions annoncées par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, lors de la rencontre gouvernement-walis, exprimant leur satisfaction quant aux orientations données pour lever toutes les contraintes se dressant devant les investisseurs.

Dans des déclarations à l’APS, des responsables d’organisations patronales ont fait part de leurs satisfactions quant aux décisions du président Tebboune, notamment celles portant sur la revalorisation des salaires, pensions de retraite et l’allocation chômage, ainsi que les orientations données aux walis en matière de développement local, estimant qu’elles constituent « une feuille de route » à même de permettre l’édification d’un « nouveau modèle économique ».

Dans ce cadre, le président de la Confédération algérienne du patronat citoyen (CAPC), Mohamed Sami Agli a salué le discours du Président de la République, exprimant sa « grande satisfaction de la détermination du président de la République à poursuivre le processus d’édification d’un nouveau modèle économique de l’Algérie nouvelle ».

« Le chef de l’Etat a montré le cap sur le nouveau modèle économique algérien qu’il faudrait construire ensemble. Nous sommes entièrement d’accord et alignés avec les décisions courageuses et orientations exprimées par le président de la République », a-t-il déclaré.

Le président de la CAPC a loué également les orientations données au gouvernement et aux walis pour la relance de la production céréalière, « surtout dans le contexte actuel où le blé est devenu une véritable arme de guerre », ainsi que l’augmentation des salaires, des pensions de retraite et de l’allocation-chômage, la qualifiant de « mesure très importante qui répond à la question de l’amélioration du pouvoir d’achat du citoyen ».

Pour M. Agli, c’est « une nouvelle ère qui commence pour l’Algérie » et « le message du président de la République était clair quant au rôle central des walis dans le développement économique du pays ».

De son côté, le président de la Confédération nationale du patronat algérien (CNPA), Mohamed Nait Abdelaziz, a estimé que le discours du chef de l’Etat lors de la rencontre gouvernement-walis a englobé tous les aspects en lien avec le développement territorial, en relevant que « le président Tebboune est le mieux placé pour évoquer ces questions vu sa longue expérience dans le domaine ».

Tout en soutenant que « la rencontre vient un point nommé », le président de la CNPA a fait observer également que le chef de l’Etat avait axé son discours sur le rôle de la PME et des micro-entreprises ainsi que des start-up, ce qui, constitue selon lui, une « vision stratégique pour le développement territorial pour un pays vaste comme l’Algérie ».

« La relance réelle de notre économie doit reposer sur deux principaux leviers, la PME et les grandes entreprises publiques et privées. Sur ce plan, le président Tebboune est le seul qui s’est enquis réellement de la situation de la micro-entreprise et de manière générale du développement local. Il connaît bien le terrain », a poursuivi M. Nait Abdelaziz.

Pour sa part, la présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), Saida Neghza, a affirmé que « le président de la République vient de réconforter les Algériens et la sphère économique par un diagnostic très affiné de la situation » et qu’il a exprimé « sa volonté inébranlable de réussir le plan de relance économique avec des mesures concrètes et avec l’engagement ferme de lutter contre la bureaucratie et la mise en place du socle réglementaire et l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI) ».

Selon la présidente de la CGEA, le chef de l’Etat avait « rassuré les walis dont il attend la concrétisation de ses instructions, et qu’ils soient de véritables managers et premiers promoteurs de l’investissement au sein de la wilaya ».

« La révision du code des wilaya et communes renforcera, à coup sûr, cette démarche », a-t-elle encore mentionné souhaitant que les walis s’inscrivaient dans « cet ambitieux challenge ».

Dans le même esprit, le président de la Confédération générale du patronat du BTPH (CGP-BTPH), Abdelmadjid Dennouni, a estimé, quant à lui, que le discours du président de la République devant les membres du gouvernement et les walis était « pertinent » et avait « abordé toutes les préoccupations inhérentes au monde de l’entreprise ».

« Le président Tebboune avait tracé une véritable feuille de route qui mérite d’être saluée et soutenue. Il reste maintenant à la concrétiser et l’appliquer sur le terrain à travers un suivi rigoureux », a souligné M. Dennouni affirmant avoir suivi avec un grand intérêt l’intervention du premier magistrat du pays.


A lire également