Le nouvel ambassadeur grec met en avant l’excellence des relations politiques avec l’Algérie

ALGER – Le nouvel ambassadeur grec en Algérie, M. Georgios Zacharioudakis, a affirmé, jeudi à Alger, que les relations politiques entre l’Algérie et la Grèce connaissent un niveau d’excellence, soulignant le rôle stabilisateur et constructif de l’Algérie au niveau international.

« Les peuples des deux pays sont liés par des relations d’amitié traditionnelles et séculaires, alors que les relations politiques connaissent un niveau d’excellence et ont le potentiel de se développer davantage au bénéfice mutuel des deux parties », a affirmé l’ambassadeur au sortir de l’audience que lui a accordée le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Dans ce cadre, M. Zacharioudakis a indiqué que les deux pays « ne ménagent aucun effort pour renforcer le dialogue politique par des visites bilatérales ainsi que par la tenue de la Haute commission mixte, prévue au début de l’année 2023 à Athènes », soulignant que cette réunion « contribuera de manière significative à l’élargissement et à l’approfondissement de la coopération économique et commerciale entre les deux pays, notamment dans les domaines des énergies renouvelables, l’agriculture, les nouvelles technologies, le tourisme, la culture et le transport ».

Au niveau international, il a relevé que l’Algérie et la Grèce « partagent les mêmes idéaux pour la paix et œuvrent pour consolider la stabilité et la sécurité dans notre région élargie », soulignant « le ferme engagement des deux pays à faire valoir le principe de bon voisinage et de respect du droit international, y compris le droit international de la mer ».

« Dans ce sens, nous reconnaissons et nous apprécions beaucoup le rôle stabilisateur et constructif de l’Algérie sur le plan des efforts collectifs de la communauté internationale en vue de relever les défis auxquels nous sommes confrontés en particulier dans le Monde arabe, en Afrique du Nord, dans la Méditerranée, au Sahel ainsi qu’au sein des Organisations internationales et régionales », a-t-il affirmé.

Affirmant que « la promotion des relations de l’Union européenne avec son voisinage Sud a toujours été une priorité pour la Grèce », M. Zacharioudakis a précisé que son pays a soutenu « dès le début et fermement le développement de la coopération entre l’Europe et l’Algérie ».

« Pour ma part, je m’engage à faire de mon mieux pour contribuer au développement des relations bilatérales au bénéfice mutuel de nos deux pays et notre voisinage méditerranéen », a conclu l’ambassadeur.


A lire également