Le Groupe de Genève de soutien au Sahara occidental réitère son appui à la lutte du peuple sahraoui

GENEVE – Les représentants des Etats membres du Groupe de Genève de soutien au Sahara occidental ont réitéré « leur ferme soutien à la lutte du peuple sahraoui et à sa cause légitime pour arracher son droit à l’autodétermination et à l’indépendance ».

Lors de sa deuxième réunion périodique pour l’année 2024, le Groupe de soutien a souligné « que le droit international, la Charte des Nations unies et ses résolutions concernant la décolonisation continueront d’être le seul moyen de résoudre le conflit au Sahara occidental », a rapporté mardi l’agence de presse sahraouie (SPS).

A cette occasion, le Groupe de Genève a approuvé son programme de travail pour la 56e session du Conseil des droits de l’homme, qui débutera ses travaux à partir du 18 juin et se poursuivront jusqu’au 12 juillet, et comprendra l’organisation de séminaires sur la question sahraouie, en plus d’autres activités en marge de la session.

La réunion a vu une présentation faite par le président de l’Observatoire des ressources naturelles au Sahara occidental, Eric Hagen, en sa qualité d’invité d’honneur de la réunion, au cours de laquelle il a abordé la question du pillage systématique des richesses sahraouies par l’occupation marocaine et son impact sur le processus de règlement pacifique, mettant en lumière les différents aspects de ce pillage.

Pour sa part, l’ambassadeur Oubi Buchraya Bachir, représentant du Front Polisario en Suisse et auprès des organisations internationales à Genève, a fait le point sur les derniers développements liés à la question du Sahara occidental dans divers domaines, en mettant l’accent sur la stagnation continue du processus de règlement pour l’autodétermination du peuple sahraoui.

A lire également

Lire également