L’ambassade d’Algérie à Bruxelles organise une cérémonie à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance

L'ambassade d'Algérie à Bruxelles organise une cérémonie à l'occasion du 60e anniversaire de l'indépendance

BRUXELLES – L’ambassade d’Algérie à Bruxelles a organisé une réception de célébration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, en présence de membres de la communauté nationale établie en Belgique et au Luxembourg et avec la participation de représentants des institutions officielles du Royaume de Belgique.

L’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Mohammed Haneche, a présidé cette cérémonie organisée au siège de la résidence d’Algérie, à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, le 5 juillet 1962.

Outre les membres de l’ambassade et du consulat général, des représentants du mouvement associatif et de la communauté nationale établie en Belgique et au Luxembourg, parmi lesquels plusieurs anciens moudjahidine, ont pris part à cette cérémonie.

Des représentants du ministère des Affaires étrangères et des institutions officielles du Royaume de Belgique, ceux de la Commission européenne, du Conseil européen, de l’Organisation du Traité de l’Atlantique-Nord (OTAN) et de l’Organisation mondiale des douanes, en sus des membres du corps diplomatique accrédité à Bruxelles, ont également participé à cet évènement.

En cette occasion, l’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles a prononcé une allocution dans laquelle il a mis en exergue l’importance de la commémoration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, souligné les valeurs de fraternité et de solidarité qui ont cimenté l’unité du peuple algérien tout au long de la glorieuse Révolution de Novembre et mis en valeur l’attachement indéfectible de la communauté nationale établie en Belgique et au Luxembourg à la mère Patrie.

L’ambassadeur a rappelé en outre la tenue à l’Institut royal des relations internationales « Egmont », relevant du ministère belge des Affaires étrangères, le 6 juillet dernier, d’un colloque sur les relations algéro-belges sous le thème : « Algérie-Belgique: mémoire partagée », qui a permis de mettre en relief les liens historiques entre les peuples algérien et belge, forgés au cours de la lutte de libération nationale, à travers le mouvement belge de sympathie pour la cause algérienne.

Le diplomate algérien a, par ailleurs, salué « la coïncidence heureuse entre le 60e anniversaire de l’indépendance et celui de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Algérie et la Belgique ».


A lire également