Lamamra reçoit le Commissaire de l’UA aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité

Lamamra reçoit le Commissaire de l'UA aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité

ALGER- Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a reçu jeudi à Alger, le Commissaire de l’Union africaine (UA) aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité, Bankole Adeoye, qui effectue une tournée dans la région couvrant deux Etats membres fondateurs de l’organisation panafricaine que sont l’Algérie et la République arabe sahraouie démocratique (RASD), indique un communiqué du ministère.

« Les entretiens du Commissaire Bankole à Alger ont porté sur la coopération entre l’Algérie et l’Union africaine et la concertation régulière entre les deux parties sur la situation prévalant en Afrique et la mise en œuvre de l’agenda continental en matière de paix, de sécurité et de développement », lit-on dans le communiqué.

A cet égard, « le ministre Lamamra et le Commissaire Bankole ont passé en revue les situations de crises et conflits en Afrique et les perspectives de leur règlement conformément au principe des solutions africaines aux problèmes de l’Afrique ».

« Les deux parties ont particulièrement examiné les crises politiques et sécuritaires en Libye, au Mali et dans la région sahélo-saharienne en général, ainsi que le processus de parachèvement de la décolonisation du Sahara occidental à la lumière des efforts déployés par l’ONU et du rôle attendu de l’Union africaine pour favoriser la relance des négociations directes entre le royaume du Maroc et la RASD », ajoute la même source.

Par ailleurs, et dans le prolongement des conclusions du Sommet extraordinaire de l’UA tenu récemment à Malabo, « ont été abordées les questions relatives au renforcement des mécanismes de coopération au niveau continental et l’établissement de partenariats plus effectifs à l’échelle internationale en vue d’imprimer un nouvel élan aux efforts de prévention et de lutte contre le terrorisme », précise le texte du ministère.

Enfin, « les deux parties ont convenu de poursuivre et de renforcer la concertation à tous les niveaux en prévision des prochaines échéances continentales et dans le cadre des Nations unies », conclut le communiqué.

Dans une déclaration à la presse au sortir de l’audience que lui a accordée M. Lamamra, le Commissaire Bankole a indiqué avoir abordé « un certain nombre de questions et félicité le gouvernement et le peuple algériens pour le 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie ».

« L’Algérie constitue une source d’inspiration pour beaucoup de pays luttant pour la justice et l’indépendance et a été notamment aux côtés de l’Afrique du Sud avec le président Nelson Mandela », a-t-il déclaré.

Le diplomate a, en outre, indiqué avoir discuté avec M. Lamamra « de diverses questions régionales liées à la paix, à la sécurité, à la stabilité et à la démocratie sur notre continent dans le cadre des accords de Malabo sur la lutte contre le terrorisme ».

« Nous avons également discuté de certains mécanismes pour mieux affronter les divers challenges et conflits sur le continent, à l’exemple du Sahara occidental, du Sahel, de la Libye et du Mali », a précisé le Commissaire Bankole. 

« Il est bon de rappeler et d’insister que l’Algérie a toujours joué un rôle actif et stratégique dans l’Union africaine », et l’UA compte sur son expérience pour affronter les défis actuels du continent, qui nécessitent aussi un effort d’ensemble, a-t-il conclu.


A lire également