L’Algérie est parvenue à construire un Etat d’institutions

L'Algérie est parvenue à construire un Etat d'institutions

ALGER – Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a affirmé, samedi à Alger, que l’Algérie était parvenue à construire un Etat d’institutions, saluant le parachèvement de la création de toutes les institutions constitutionnelles.

Présidant la rencontre Gouvernement-walis, le Président Tebboune a déclaré: « nous sommes fiers d’avoir construit un Etat d’institutions », à l’instar de l’Assemblée populaire nationale (APN) et de la Cour constitutionnelle, soulignant que « la loi électorale a mis un terme à l’argent sale ».

Saluant la présence de jeunes à l’APN, le Président Tebboune a souligné que les dernières élections locales étaient « régulières » grâce à l’élimination du phénomène de « la corruption, de l’argent sale et de l’achat des consciences et des voix », précisant que cet effort est maintenu.

L’Algérie commence à récupérer « les biens de l’argent sale », a-t-il dit, faisant état d' »un élan de solidarité même de la part des pays européens ».

Il a également rappelé la création d’un ensemble d’institutions, à l’instar de l’Observatoire national de la société civile (ONSC) et du Conseil supérieur de la Jeunesse (CSJ), insistant sur l’impératif « d’opérer le changement escompté dans la conduite, la performance, l’écoute du citoyen, la gestion des affaires publiques, la facilitation des investissements et l’aide des jeunes investisseurs ».


A lire également