L’Algérie augmente ses participations aux capitaux des institutions financières internationales - Algérie

L’Algérie augmente ses participations aux capitaux des institutions financières internationales

Des décrets présidentiels relatifs à la participation de l’Algérie aux augmentations des capitaux d’institutions financières internationales et à l’augmentation de sa souscription à la reconstitution des ressources de l’Association internationale de développement ont été publiés au premier journal officiel de l’année 2021.

Il s’agit du décret présidentiel du 30 décembre 2020 autorisant la participation de l’Algérie aux augmentations « sélective et générale » du capital 2018 de la Société financière internationale (SFI).

En vertu de ce décret, l’Algérie est autorisée à concurrencer de 27.367 parts supplémentaires aux augmentations sélective et générale du capital 2018 de la société financière internationale.

Le versement de la participation de l’Algérie sera opéré sur les fonds du Trésor public dans les formes prévues par les résolutions datées du 16 avril 2020, selon ce texte réglementaire.

L’autre décret concerne la participation de l’Algérie à la 7ème augmentation générale du capital de la Banque africaine de développement (BAD), à laquelle est autorisée à concurrencer de 404.532 actions supplémentaires.

Le versement la participation algérienne sera opéré sur les fonds du Trésor public dans les formes prévues par une résolution datée d’octobre 2019.

Aussi, la participation de l’Algérie à l’augmentation spéciale du capital de la BAD a été encadrée par un autre décret qui fixe à 15.830 ses actions supplémentaires à cette institution financière.

Le versement de la participation sera opéré également sur les fonds du Trésor public dans les formes prévues par une résolution de juin 2019.

Par ailleurs, le décret présidentiel autorisant la souscription de l’Algérie à la 19ème reconstitution des ressources de l’Association internationale de développement a été publié au Journal officiel.

Le versement de la souscription est opéré sur les fonds du Trésor public, dans les formes arrêtées par la résolution n 244 approuvée en date du 31 mars dernier.

 

 


Quel est votre commentaire concernant : L’Algérie augmente ses participations aux capitaux des institutions financières internationales

A lire également