Laagab rencontre les Directeurs et représentants de la presse écrite et électronique

Laagab rencontre les Directeurs et représentants de la presse écrite et électronique

ALGER – Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab a rencontré, jeudi, les Directeurs et représentants de la presse écrite et électronique, qu’il a invités à « traiter, avec professionnalisme, le dossier de la prochaine élection présidentielle prévue le 7 septembre », indique un communiqué du ministère.

Lors de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la série de rencontres périodiques organisées par le ministère de la Communication, M. Laagab a appelé les responsables d’établissements médiatiques à « faire preuve d’un haut sens de responsabilité, de vigilance et de professionnalisme dans le traitement des différents événements et questions d’actualité », précise le communiqué.

M. Laagab a exhorté la famille médiatique à « aborder avec professionnalisme le dossier de la prochaine élection présidentielle, prévue le 7 septembre et à couvrir les activités des partis politiques en toute objectivité et équité afin d’accroître la conscientisation des participants et d’élargir la participation politique aux prochaines échéances ».

Dans ce contexte, M. Laagab a réaffirmé avoir « informé les responsables de ces établissements médiatiques de l’importance de se conformer aux dispositions de l’article 3 de la loi organique sur l’Information qui exige, lors de l’exercice de l’activité médiatique, le respect de la dignité humaine, l’article 20 qui stipule la vérification de l’information et la confirmation de la source et l’article 35 qui impose le strict respect de l’éthique et de la déontologie professionnelles ».

Le ministre a souligné que « certains journalistes et responsables sont victimes de sources d’information non fiables, voire de fake-news ».

Il a affirmé, dans ce contexte, que « chaque établissement médiatique a sa propre spécificité, sa ligne éditoriale et sa propre méthode de traitement des différentes informations et sujets d’actualité ».

Le ministre a cité, dans ce sens, « des dépassements enregistrés par certains établissements médiatiques, appelés à respecter les règles et déontologie du travail médiatique et ses garde-fous définis par les Autorités de régulation de la presse écrite et de la presse électronique et le Conseil de déontologie et d’éthique professionnelle, dans l’attente de leur installation », ce qui « contribuera à réduire, voire à limiter les dépassements professionnels et déontologiques via les différents médias et soutenir le professionnalisme ».

Par ailleurs, le ministre a écouté « une série de préoccupations soulevées par les responsables les établissements médiatiques participants », conclut le communiqué.

A lire également

Lire également