JM -2021: les dernières mesures du gouvernement ont redynamisé les préparatifs de la 19e édition 

ORAN – L’intervention des pouvoirs publics à travers la tenue d’une réunion interministérielle, le 18 juin dernier, présidée par le Premier ministre Noureddine Bedoui a permis de redynamiser les préparatifs du pays pour accueillir la 19e édition des jeux méditerranéens (JM) que va abriter Oran en 2021, a indiqué samedi à Oran le président de la commission de coordination du comité international de ces jeux (CIJM).

« A travers nos échanges avec les responsables de l’organisation des jeux, dont le wali d’Oran, nous avons été rassurés au plus haut point concernant les préparatifs de cet évènement sportif important, notamment les mesures prises dernièrement par le gouvernement algérien qui ont permis de remédier à certaines insuffisances », a déclaré Bernard Amsalem lors d’une conférence de presse à Oran.

M.Amsalem fait partie d’une délégation du CIJM, présidée par le secrétaire général de cette instance le Grec Akovos Filippousis en visite, depuis jeudi, dans la capitale de l’Ouest et qui prend fin samedi.

« Cette visite, la quatrième du genre depuis qu’Oran a été retenue pour l’organisation des JM, nous a permis de voir de près l’évolution des préparatifs par rapport à notre dernière visite en février dernier.


Lire aussi:  JM Oran-2021: réunir toutes les conditions pour assurer une bonne organisation


Et là, je dois dire qu’il y a un énorme progrès enregistré dans ce registre », s’est encore félicité le responsable français.

Le même orateur a révélé au passage que le gouvernement algérien a débloqué une enveloppe de 4,6 millions d’euros représentant le budget de fonctionnement du comité local d’organisation « devant permettre de régler beaucoup de problèmes signalés jusque-là », a-t-il souligné.

Il s’est dit, en outre, confiant quant à la réception des infrastructures sportives, aussi bien celle en construction, à savoir le complexe olympique et le village méditerranéen, qu’en réhabilitation au nombre de sept.

« Des assurances nous ont été données quant à la réception de tous ces sites sportifs au plus tard au début de l’année 2020, ce qui va permettre de passer à la phase des tests à travers l’organisation au niveau de ces sites de compétitions sportives avant une année des jeux », a ajouté le même responsable qui a inspecté la veille certains chantiers en compagnie des autres membres de la délégation du CIJM.

M.Amsalem s’est également dit satisfait des atouts de la ville d’Oran en matière d’hôtellerie, de transports et autres volets liés à l’organisation des JM, mais n’a pas caché ses inquiétudes concernant ce qu’il a qualifié de « lacunes constatées en matière de communication ».

« Des recommandations ont été faites pour la création dans les meilleurs délais, d’un site internet, de guides ainsi que d’autres actions dans le cadre de la promotion des jeux, surtout qu’il ne reste que 23 mois de la tenue de cette manifestation, ce qui veut dire tout simplement qu’on amorce déjà le dernier virage du rendez-vous méditerranéen » a-t-il relevé.

Il a aussi mis en exergue la mobilisation des volontaires pour participer dans l’organisation de l’évènement.


A lire également

Lire également