Industrie pharmaceutique: le SAIP salue les dernières facilitations annoncées par le ministère

ALGER – Le syndicat algérien de l’industrie pharmaceutique (SAIP) a salué mercredi les dernières mesures de facilitation décidées par le ministère de l’Industrie pharmaceutique (MIPH), notamment celle liée à la suppression de l’étude de bioéquivalence pour l’homologation des médicaments.

« Le SAIP tient à exprimer toute sa satisfaction suite aux dernières décisions prises par le ministre de l’Industrie pharmaceutique et qui consistent en la suppression d’étude de bioéquivalence dans l’homologation des médicaments, et la prorogation de la durée de validité de l’agrément de production qui passera à une année au lieu de six mois précédemment, encourageant ainsi significativement l’investissement », a indiqué le syndicat dans un communiqué.

« Ces courageuses décisions qui vont lever des contraintes majeures que rencontraient inutilement les opérateurs nationaux, sont aussi annonciatrices de la nouvelle dynamique instaurée par le MIPH, pour l’encouragement et le développement réels d’une production pharmaceutique locale », poursuit la même source.

En outre, le SAIP dit s’engager à « s’inscrire en droite ligne avec cette nouvelle volonté et ces orientations en mobilisant toutes ses ressources pour un investissement profitable à l’essor de l’économie nationale ».


A lire également