Hand/CAN 2022 (dames): « Ce sera difficile mais jouable »

Hand/CAN 2022 (dames):

ALGER – Le sélectionneur de l’équipe nationale de handball (dames) Rabah Graïchi, a qualifié jeudi de « difficile » le groupe dans lequel évoluera l’Algérie à la 25e Coupe d’Afrique des nations CAN-2022 au Sénégal (9-19 novembre), tout en affirmant que l’objectif était de se qualifier pour le Mondial 2023.

« Nous avons hérité d’un groupe difficile, en présence notamment de l’Angola, tenant du titre et plusieurs fois championne d’Afrique. Notre principal objectif est de se qualifier pour les demi-finales qui nous donnent le droit de participer au prochain Mondial », a indiqué à l’APS le coach national.

Outre l’Angola, les Algériennes, logées dans le groupe A, affronteront également la RD Congo et le Cap Vert, selon le tirage au sort effectué mercredi soir à Dakar.

 » Au vu de son statut, l’Angola partira largement favorite. La RD Congo est une équipe régulière qui termine souvent la CAN sur le podium, tandis que le Cap Vert est en nette progression, elle qui avait remporté la Coupe du Président lors de la précédente édition disputée au Cameroun », a-t-il ajouté.

L’ancien international algérien a évoqué les grandes lignes du programme de préparation tracé en vue de cette joute continentale.

« Au début de mois de septembre, nous avons programmé deux stages à Alger, une manière de permettre aux joueuses de rester compétitives. On devait effectuer un regroupement à l’étranger, mais il a été annulé en raison des difficultés d’ordre financier. Nous avons reçu une invitation de la part des Egyptiens pour un stage prévu du 15 au 20 octobre, ponctué par des matchs amicaux ».

Graïchi a souligné qu’il pourra travailler avec l’ensemble du groupe à partir du 24 octobre, soit le premier jour de la fenêtre de la Fédération internationale de handball (IHF).

Concernant l’effectif qui sera appelé à défendre les couleurs de l’Algérie au Sénégal, le coach national a expliqué qu’il ne comptait pas faire un grand chamboulement par rapport au groupe qui avait pris part au tournoi des Jeux méditerranéens JM-2022 d’Oran (25 juin – 6 juillet).

« Je vais reconduire à deux ou trois joueuses près, le même effectif retenu pour les JM d’Oran. Ce serait suicidaire d’apporter trop de changements à l’équipe à la veille de la CAN-2022. La liste sera arrêtée à l’issue du 43e championnat d’Afrique des clubs champions de handball  (30 septembre – 9 octobre) », a-t-il conclu.

Après deux ans d’hibernation, la sélection algérienne féminine a renoué avec la compétition officielle, à l’occasion des derniers JM-2022 d’Oran, terminant le tournoi à la 8e place, à l’issue de sa défaite face à la Macédoine du Nord (23-31).


A lire également