Elections partielles à Tizi-Ouzou et Bejaia: tout est « fin prêt » pour le lancement de la campagne

ALGER- Tout est « fin prêt » pour l’entame de la campagne pour les élections communales partielles du 15 octobre prochain à Tizi-Ouzou et Bejaia, a-t-on appris, mercredi auprès des délégations locales de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) dans ces deux wilayas.

Dans la wilaya de Tizi-Ouzou, le programme des meetings des candidats en lice pour les communes d’Ait Mahmoud et d’Ait Boumahdi, à savoir deux partis politiques le Front des forces socialistes (FFS) et le Rassemblement national démocratique (RND) et 4 listes indépendantes (Tiguejda, Tasqamouts N’Oussirem, Imnayen N’Elkheir et Tagmats), a été finalisé, a indiqué à l’APS, le délégué de l’ANIE, Kana Rachid.

Au total, 34 meetings sont au menu de cette campagne qui se poursuivra jusqu’au 11 octobre prochain. Le bal sera ouvert par les indépendants avec un meeting des candidats de la liste Tiguejda à la place publique du village Ait El Hadj de la commune d’Ait Mahmoud en début d’après-midi et un autre de la liste Tasqamouts Noussirem au même endroit en fin d’après-midi.

Les enregistrements pour les passages à la Radio (Radio locale de Tizi-Ouzou, Chaîne I et Chaîne II) et à la Télévision (El Ardhia, El Ikhbaria et TV4), afin de présenter les programmes électoraux pour les deux communes, ont aussi débuté, en prévision de leur diffusion à compter de demain jeudi, a-t-on appris de même source.

M.Kana a assuré que « toutes les mesures organisationnelles ont été prises pour un bon déroulement de la campagne au scrutin », rappelant qu’à la faveur de la révision exceptionnelle de listes électorales en juillet dernier la commune d’Ait Mahmoud compte 5.621 électeurs et Ait Boumahdi 5.250.

Une trentaine de sites ont été choisis pour abriter la campagne. Il s’agit de 12 places et édifices publics au niveau de la commune d’Ait Boumahdi et de 15 sites à Ait Mahmoud. A noter que 13 sièges (plus trois suppléants) sont à pourvoir au niveau de chacune des deux communes.

A Bejaia, tout le travail de préparation de la campagne électorale et la désignation des sites devant  accueillir les différentes manifestations, a été achevé, a affirmé le responsable local de l’ANIE, Mouloud Bougrida.

Douze (12) listes électorales seront en course durant la campagne qui débutera demain, pour tenter d’obtenir les voix des électeurs des communes d’Akbou, Toudja, Feraoun et M’cisna qui comptent globalement un corps électoral, établi à 46.779 électeurs, a-t-il rappelé.

Trois partis politiques prendront part aux communales partielles à Bejaia, à savoir, le Front de libération nationale (FLN) avec 2 listes et le Rassemblement nationale démocratique (RND) et le Front des forces socialistes (FFS) avec une (1) liste chacun.

C’est Akbou, deuxième plus grande agglomération de la wilaya après Bejaia, qui regroupe le plus grand nombre d’électeurs concernés avec une population élective, estimée à 26.180 électeurs, suivie de Feraoun avec 10.432 électeurs, puis Toudja et M’cisna avec respectivement 5.432 et 4.735 électeurs, a-t-on précisé.

Pour faire face à toute urgence, une commission de coordination opérationnelle a été installée et dans laquelle figurent quasiment tous les responsables de l’exécutif de wilaya et des acteurs impliqués dans l’opération électorales, avait souligné le délégué local de l’ANIE, dans une précédente déclaration à l’APS.

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, avait affirmé il y a deux semaines, dans une conférence de presse à Alger, la mobilisation de tous les moyens nécessaires à la réussite de ces élections locales partielles.

M.Charfi avait souligné « la mobilisation de l’ensemble des membres des délégations de wilayas et de communes relevant de l’autorité, en prévision de cette échéance électorale ».

45 espaces (stades, salles et complexes sportifs) ont été mobilisés à l’effet d’abriter les meetings et les rencontres de proximité, et que 82 autres ont été réservés à l’affichage lié à la campagne à travers les communes concernées, avait-il indiqué.

Les communes de Feraoun, M’cisna, Akbou et Toudja à Bejaia, et celles d’Aït Mahmoud et Aït Boumahdi à Tizi-Ouzou, sont concernées par les élections locales partielles.


A lire également