Elections communales partielles: le FLN et le FFS animent des meetings à Bejaia

BEJAIA- Le parti du Front de libération nationale(FLN) et le Front des forces socialistes (FFS) ont donné concrètement, jeudi, le coup d’envoi de la campagne électorale à Bejaia pour les élections communales partielles prévues le 15 octobre prochain, en organisant des meetings populaires respectivement à Toudja et M’cisna.

« Cette sortie, à coup sûr va briser les hésitations habituelles qui caractérisent l’entame des campagnes électorales, poussant ainsi les autres listes en lice dans la wilaya, elles sont treize au total, à se jeter dans le bain », a estimé la délégation de wilaya de l’autorité nationale indépendante chargée des élections.

La campagne est marquée notamment par des rencontres de proximité dans les villages où les candidats sont à l’œuvre pour mobiliser et semer la bonne parole, en allant directement à la rencontre des électeurs, a-t-on constaté.

« C’est une tactique, d’abord pour se faire connaitre, ensuite pour préparer l’organisation de meetings porteurs dans les chefs-lieux de communes », a souligné un candidat de la commune d’Akbou, convaincu que cette tactique est « partagée par la majorité des candidats ».

Ce début de campagne s’est amorcé par l’apparition des premières listes affichées sur les sites et tableaux réservés à cet effet, alors que 47 sites ont été aménagés pour accueillir les rassemblements populaires.

Les communes concernées par les élections partielles du 15 octobre, sont Akbou, Toudja, Feraoun et M’cisna, toutes situées à l’ouest de la wilaya au cœur de la vallée de la Soummam. Elles comptent 47.000 électeurs dont près de la moitié, concentrée dans la seule région d’Akbou, 2eme grande commune de la wilaya.


A lire également