Elections communales partielles: début de la campagne à Tizi-Ouzou et Bejaia

Elections communales partielles: début de la campagne à Tizi-Ouzou et Bejaia

TIZI-OUZOU – La campagne électorale pour les élections communales partielles du 15 octobre prochain a débuté jeudi à Tizi-Ouzou et Bejaia, concernées par l’élection des représentants du peuple à travers six communes pour les deux wilayas.

A Tizi-Ouzou qui est concernée par l’élection des Assemblées populaires des communes d’Ait Mahmoud et d’Ait Boumahdi, la campagne sera ouverte par les indépendants qui ont programmé deux meeting dans l’après-midi.

Sont en compétition dans cette wilaya, deux partis politiques, le Front des forces socialistes (FFS) et le Rassemblement national démocratique (RND) et 4 listes indépendantes (Tiguejda, Tasqamouts N’Oussirem, Imnayen N’Elkheir et Tagmats).

C’est le village Ait El Hadj dans la commune d’Ait Mahmoud qui accueillera les deux premiers meeting de ce début de campagne électorale, en recevant tour à tour, dans l’après-midi, au niveau de sa place publique, les candidats de la liste Tiguejda puis ceux de la liste Tasqamouts Noussirem, a indiqué à l’APS le délégué local de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Kana Rachid.

Les passages à la Radio et la télévision commenceront également aujourd’hui. La radio locale de Tizi-Ouzou a programmé pour ce jour inaugural de la campagne, le passage des représentants de l’ensemble des six listes en lice, à raison de 12 passages/jour, répartis sur 4 tranches et 3 minutes par liste, a-t-on appris auprès de cet établissement.

A Tizi-Ouzou, 34 meeting sont au menu de cette campagne qui se poursuivra jusqu’au 11 octobre prochain.

A Bejaia, 12 listes électorales entreront ce jeudi en course pour tenter d’obtenir les voix des électeurs des communes d’Akbou, Toudja, Feraoun et M’cisna qui comptent globalement un corps électoral établi à 46.779 électeurs, selon le responsable local de l’ANIE, Mouloud Bougrida.

Pour faire face à toute urgence, une commission de coordination opérationnelle a été installée et dans laquelle siègent quasiment tous les responsables de l’exécutif de wilaya et des acteurs impliqués dans l’opération électorale, avait souligné le délégué local de l’ANIE, dans une  déclaration à l’APS.

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, avait affirmé, dans une récente conférence de presse à Alger, la mobilisation de tous les moyens nécessaires à la réussite de ces élections locales partielles.

M. Charfi avait souligné « la mobilisation de l’ensemble des membres des délégations de wilayas et de communes relevant de l’autorité, en prévision de cette échéance électorale ». 45 espaces (stades, salles et complexes sportifs) ont été mobilisés à l’effet d’abriter les meeting et les rencontres de proximité, et 82 autres ont été réservés à l’affichage lié à la campagne à travers les communes concernées, avait-il indiqué.

Les communes de Feraoun, M’cisna, Akbou et Toudja à Bejaia, et celles d’Aït Mahmoud et Aït Boumahdi à Tizi-Ouzou, sont concernées par les élections locales partielles.


A lire également