Cyclisme/Grand Prix Chantal Biya 2022: 5 coureurs algériens au Cameroun

Cyclisme/Grand Prix Chantal Biya 2022: 5 coureurs algériens au Cameroun

ALGER – L’équipe algérienne Elite de cyclisme sera présente avec cinq coureurs, à la 22e édition du Grand prix cycliste Chantal Biya au Cameroun prévu du 3 au 8 octobre prochain, a annoncé mardi la Fédération algérienne (FAC).

Il s’agit d’Azzedine Lagab, Islam Mansouri, Abderaouf Bengayou, Abdallah Benyoucef, et Abderrahmane Mansouri, précise la même source, soulignant que le départ de la sélection nationale est prévu le 30 septembre sous la houlette de l’entraîneur Mohamed Mokhtari.

Outre l’Algérie et le Cameroun, pays organisateur, ce nouveau rendez-vous de la petite reine verra la présence du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la France, des Pays-Bas, du Mali, et de la Slovaquie.

Cette nouvelle édition va se courir en cinq étapes, sur un tracé long de 601,5 km. Une cérémonie de présentation officielle des coureurs va être organisée le dimanche 2 octobre à Garoua, ville de départ de l’étape de lancement le lendemain. Celle-ci sera disputée en cycle fermée dans la capitale du Nord sur un tronçon de 12,4 km à effectuer en 8 tours, soit un total de 99,2 km.

La 2e étape quant à elle partira de Yaoundé pour Ngomedzap – à la limite avec la région du Sud – en passant par Ngoumou sur 86,9 km, tandis que la 3e et plus longue de la compétition, se déroulera sur le trajet Yaoundé-Ebolowa avec arrivée à Nkolandom (161,4 km).

Le tour va alors définitivement prendre ses quartiers dans la région du Sud avec les étapes 4 et 5, courues respectivement sur les tronçons Ebolowa-Mengong-Sangmelima (114 km), et Sangmelima-Zoetélé-Meyomessala (139,5 km).

Inscrite au calendrier international UCI Africa Tour dans la catégorie 2.2 de l’Union Cycliste Internationale, le Grand Prix Chantal Biya ne cesse d’innover pour une meilleure visibilité à l’échelle internationale, sous la coordination de la Fecacyclisme.

Pour l’édition 2022, le comité d’organisation du Grand Prix Chantal Biya avec à sa tête Honoré Yossi, président de ladite fédération, a vu les choses en grand en incluant une étape dans le septentrion, notamment à Garoua.


A lire également