Coupe de la CAF / 16es de finale « Retour » / CR Belouizdad – FC Pyramids (0-1) : Déclarations

Coupe de la CAF / 16es de finale

ALGER- Déclarations recueillies par l’APS à l’issue du match CR Belouizdad – FC Pyramids (0-1), disputé dimanche soir au stade du 5-Juillet (Alger), pour le compte des seizièmes de finale « retour » de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) :

Abdelkader Amrani (Entraîneur du CRB) : « Nous sommes très déçus par cette élimination, plus rageant que nous avions fait le plus dur au match aller, en ramenant un nul (1-1) et qui avait son importance, car nous avions réussi à inscrire ce fameux but à l’extérieur. Mais force est de reconnaître qu’aujourd’hui, tout a pratiquement joué contre nous, à commencer par l’arbitrage qui à mon avis a faussé la partie. Notre équipe aurait dû bénéficier d’au moins un penalty, ce qui aurait pu changer 

complètement la donne, mais l’arbitre n’en a finalement sifflé aucun. 

Ajoutez à cela les nombreuses absences que déplorait notre effectif et qui m’ont obligé à faire avec les moyens du bord. J’ai même dû incorporer Zakaria Khali comme attaquant, alors qu’il est défenseur. Encore une fois, cette élimination nous fait très mal, mais elle ne représente pas la fin du monde pour autant. Il reste la Coupe d’Algérie et le Championnat, et nous allons essayer d’y faire mieux. » 

 

 Saïd Allik (Directeur Général du CRB) : « C’est une élimination amère et nous sommes vraiment très déçus, surtout que cela s’est passé sur notre terrain. Cela dit, il ne faut pas oublier d’où nous venons. Il y’a huit mois à peine, nous avions pratiquement un pied en Ligue 2 et aujourd’hui, nous disputons une Coupe d’Afrique, ce qui n’est pas mal du tout. En tout cas, il est quasi impossible de passer de zéro à 100 en si peu de temps. Il faut beaucoup de travail et de patience pour pouvoir briller au plus 

niveau, et force est de reconnaître que nous en sommes pas encore là.

Notre première priorité était de maintenir le club parmi l’élite, et là, nous sommes en phase de bien structurer le Chabab et de bâtir une équipe compétitive, car il est important de repartir sur des bases solides. »

 

Sébastien Desabre (Entraîneur du FC Pyramids) : « Après le résultat défavorable du match aller, nous étions dans l’obligation de réussir le match parfait à Alger pour espérer nous qualifier. Autrement dit, nous devions non seulement éviter d’encaisser d’autres buts, qui auraient compliqué notre situation, mais on devait également marquer au moins un but pour rester dans la course, car un score vierge aurait été synonyme d’élimination. Finalement, tout s’est bien passé pour nous et nous en 

sommes très contents. Cependant, je dois reconnaître que la tâche a été loin d’être facile, car le CRB a été bien en place et il n’a pas démérité ». 

 

 

 

 

 


A lire également

Lire également