Congrès électif de la Confédération africaine de boxe : le Camerounais Mendouga élu nouveau président de la CAB

ALGER- Le président de la Fédération camerounaise de boxe (Fecaboxe), Bertrand Mendouga, a été élu président de la Confédération africaine de boxe (CAB), samedi à Alger lors du Congrès électif de l’instance africaine.

Le Camerounais a obtenu 21 voix des 40 délégués africains présents au Congrès électif, devant l’Algérien Nouredine Fazil-Ferhat, président de la Fédération algérienne de boxe (FAB) avec 10 voix et l’Ougandais Moses Muhangi (9 voix).

« C’est un nouveau jour pour l’Afrique. Je ne serai pas le président des 21 pays qui ont voté pour moi, mais le président de tous les pays de l’Afrique », a déclaré le Camerounais Mendoiuga à l’issue de son élection à la tête de la CAB.

Les travaux du Congrès électif de la Confédération africaine de boxe (CAB) ont débuté samedi à l’hôtel El Aurassi (Alger), en présence du président de l’Association internationale de boxe (IBA), le Russe Umar Kremlev.

Les 40 membres présents au Congrès électif de la Confédération africaine ont adopté d’abord à la majorité les statuts de l’instance continentale, avant de passer à l’élection du président de la CAB ainsi que les membres du comité exécutif.

Les travaux se poursuivent avec l’élection des membres du Comité exécutif. Neuf candidats postuleront pour un poste au sein du Comité exécutif de l’instance africaine.

Il s’agit d’Irène N’Telamo (Botswana), Eric N’Dayishimiye (Burundi), Alpha Amadou Baldé (Guinée), Nabil Hilmi (Mauritanie) Wissa Zoubida (Maroc), Issoufou Abdou Mallam (Nigeria), Azamia Omo-Agege (Niger), Siyabulela Cecil N’Kwalo (Afrique du Sud) et Anta Gueye (Sénégal).

Le nouveau président de la CAB aura automatiquement un siège au comité exécutif de l’IBA. Par ailleurs, selon les statuts de la CAB, le siège de l’instance continentale sera établi au pays d’origine du président.


A lire également