Chlef: Les enfumades de Sebih, un crime colonial ancré dans la mémoire collective - Algérie

Chlef: Les enfumades de Sebih, un crime colonial ancré dans la mémoire collective

Les deux enfumades de Sebih, perpétrées à Debboussa, une région située entre les communes de Sobha et Ain Mrane (nord-ouest de Chlef), figurent parmi les plus grands massacres et crimes contre l’humanité que la mémoire collective retiendra à jamais et qui entachent irrémédiablement le passé de la France coloniale en Algérie, notamment durant la période […]

L’article Chlef: Les enfumades de Sebih, un crime colonial ancré dans la mémoire collective est apparu en premier sur Le jour d’Algérie.


A lire également