Championnat d’Afrique – 2e journée : huit médailles pour l’Algérie, l’Egypte sacrée - Algérie

Championnat d’Afrique – 2e journée : huit médailles pour l’Algérie, l’Egypte sacrée

La sélection nationale (cadets/lutte libre) a décroché huit médailles (1 or, 4 argent et 3 en bronze), mercredi lors de la deuxième journée des championnats d’Afrique qui se déroulent à la Coupole du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf (Alger), alors que la première place par équipes est revenue à l’Egypte.

Contrairement à leurs coéquipiers de la lutte gréco-romaine, sacrés mardi par équipes, les cadets de la lutte libre n’ont pas brillé devant la puissance des Egyptiens qui ont dominé cette journée de bout en bout avec un total de neuf médailles dont 8 en or.

La seul médaille d’or algérienne a été l’œuvre de Moundir Benamar dans la catégorie des 45 kg, devant le Tunisien Mohamed Amine Hamlaoui et le Sud-africain, Lennie Steyn.Les quatre médailles d’argent ont été décrochées par Islam Zerrougui ( 51 kg), Avderahmane Benaissa (55 kg), Reda Djeffal (60kg) et Yacine Lakrout (80 kg).

Le directeur technique national (DTN), Idriss Haoues, a indiqué que « la sélection algérienne de lutte libre visait avant le début de la compétition la 2e place par équipes parcequ’on savait très bien les capacités techniques des Egyptiens, déjà sacrés lors de la dernière édition à Hammamet. ».

« Je suis très déçu par rapport à la prestation de certains athlètes qui ont perdu d’une manière très légère devant des adversaires totalement à leur portée. Il faut dire aussi que la majorité des athlètes de la lutte libre sont à leur première année dans cette catégorie. », a expliqué Haoues.

De son côté, le directeur sportif des jeunes talents (DJTS), Redouane Nouiga, a expliqué cettte prestation des Algériens par « le manque de compétitions africaines de la majorité des athlètes et l’inexpérience de cetains d’entre-eux. ».

« Nous avons misé sur trois médailles d’or dans ce style, mais la prestation de certains lutteurs a été en deça de nos attentes et il est temps de revoir certaaines choses dans la lutte libre.Certes, la plupart des athlètes sont à leur première année, mais cela ne justifie pas ces résultats.Je pense qu’on va établir notre feuille de route en vus des prochaines échéances. », a dit Redouane Nouiga.

A l’issue de la deuxième journée de ces championnats, le total des médailles algériennes s’élève à 27 médailles (7 or, 11 argent et 9 en bronze).

La journée de jeudi sera consacrée à la cérémonie officielle d’ouverture (16h30) et verra l’entrée en lice des lutteurs juniors dans les deux styles (lutte gréco-romaine et féminine).

L’Algérie participe à ce rendez-vous africain avec 90 athlètes dans les catégories (cadets, juniors, seniors et féminine).

APS


Quel est votre commentaire concernant : Championnat d’Afrique – 2e journée : huit médailles pour l’Algérie, l’Egypte sacrée

A lire également