Céréales: la FAO baisse ses prévisions de la production mondiale en 2022

Céréales: la FAO baisse ses prévisions de la production mondiale en 2022

ROME – Les prévisions de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) concernant la production mondiale de céréales en 2022 ont été revues à la baisse, selon son dernier Bulletin sur l’offre et la demande de céréales.

« Etablie à 2774 millions de tonnes, la production mondiale de céréales pour 2022 a été abaissée de 17,2 millions de tonnes depuis le précédent rapport publié en juillet et l’on s’attend à présent à un recul de 1,4% (38,9 millions de tonnes) en glissement annuel », précise l’Organisation onusienne dans son document.

La plus grande partie de cette révision à la baisse est à mettre au compte des céréales secondaires, explique la Fao.

En effet, elle prévoit une baisse de 16% des rendements du maïs dans l’Union européenne par rapport à la moyenne quinquennale, compte tenu des conditions météorologiques exceptionnellement chaudes et sèches.

En revanche, l’Organisation a relevé ses prévisions concernant la production mondiale de blé par rapport au dernier rapport de juillet, lesquelles ont été portées à 777 millions de tonnes (soit une baisse négligeable par rapport à 2021) au vu de la récolte record attendue en Fédération de Russie et des conditions météorologiques favorables en Amérique du Nord.

La production mondiale de riz devrait reculer quant à elle de 2,1% par rapport à son niveau record atteint en 2021.

On estime à présent que l’utilisation mondiale de céréales en 2022-2023 devrait atteindre 2 792 millions de tonnes, tandis que les stocks mondiaux de céréales à la clôture des campagnes de 2023 devraient se contracter de 2,1% et s’établir à 845 millions de tonnes.

Le rapport stocks/utilisation de céréales au niveau mondial devrait donc légèrement reculer et s’établir à 29,5 pour cent (contre 30,9% en 2021-2022), un niveau encore relativement élevé du point de vue historique, selon la FAO.

S’agissant des échanges mondiaux de céréales, ils devraient fléchir de 1,9% en 2022-2023 (juillet-juin) par rapport à la période précédente et atteindre 469,6 millions de tonnes.


A lire également