Campagne présidentielle de 2019: dix ans de prison ferme requis contre Saïd Bouteflika et Ali Haddad - Algérie

Campagne présidentielle de 2019: dix ans de prison ferme requis contre Saïd Bouteflika et Ali Haddad

Le procureur général près la Cour d’Alger a requis, mardi, une peine de 10 ans de prison ferme et une amende d’un (1) millions de DA à l’encontre de Saïd Bouteflika, ancien conseiller de l’ex-président défunt Abdelaziz Bouteflika, dans l’affaire de financement occulte de la campagne électorale de la Présidentielle annulée d’avril 2019. La même […]


A lire également