BEM/Wilayas du centre: près de 173500 candidats à l’épreuve pour décrocher le sésame d’accès au lycée

TIZI-OUZOU – Près de 173 500 élèves candidats des wilayas du centre passent les épreuves du brevet d’enseignement moyen (BEM), qui ont débuté lundi dans de bonnes conditions, dans l’espoir de décrocher le sésame qui leur permettra de rejoindre le lycée l’année scolaire 2022/2023, selon les chiffres des directions locales de l’éducation.

A Médéa, 16487 candidats, répartis sur 74 centres ont entamé les différentes épreuves du BEM. La direction de l’éducation a mobilisé pour la circonstance 4596 encadreurs parmi le personnel pédagogique et administratif.

Des moyens de transports ont été mis à la disposition de 1624 candidats issus des régions enclavées et des zones d’ombre, et la direction de l’éducation assure la restauration de pas moins de 8171 candidats qui résident loin des centres d’examen à travers les 67 cantines ouvertes à cette occasion.

Les autorités locales de Blida ont, pour leur part, mobilisé 10 centres d’examen supplémentaires pour atteindre un total de 77 centres, afin d’en rapprocher les élèves. Cette wilaya compte 25.655 candidats au BEM, dont 299 libres, 53 détenus et 31 collégiens aux besoins spécifiques, répartis sur 77 centres d’examen.

A Tizi-Ouzou, ou 15.169 candidats, dont 14.847 scolarisés, 319 candidats libres et 3 au niveau du CHU Mohamed Nedir, passent l’examen, le wali Djilali Doumi a annoncé la suspension, aux heures de pointes, des travaux de réfection de la RN 12, principal axe routier de la wilaya, pour permettre la fluidité de la circulation durant cette période et permettre aux candidats d’arriver à l’heure aux examens.

Dans la wilaya de Bouira, 12.960 candidats, dont 273 libres, ont rejoint les 53 centres d’examens, dans de bonnes conditions. Plus de 3780 encadreurs sont mobilisés pour réussir cette session.


Lire aussi: Déroulement du BEM dans l’Ouest du pays: plus de 138.000 candidats entament les épreuves


A Chlef les 20.376 candidats à cet examen de passage au cycle secondaire, dont 342 candidats libres, ont été répartis sur 77 centres dont l’encadrement est assuré par 5900 encadreurs.

A Djelfa, 20.148 candidats, dont 506 libres, 247 et 7 élèves aux besoins spécifiques ont été au rendez-vous à l’ouverture des 71 centres d’examens encadrés par 5976 employés du secteurs de l’éducation.

Quelque 18.298 candidats dont 259 libres se sont présentés aux épreuves du BEM dans la wilaya de Boumerdes au niveau de 63 centres dont l’encadrement est assuré par 3414 encadreurs.

A Tipasa, ils sont 14.125 collégiens dont 160 candidats libres, à passer l’examen du BEM. La direction de l’éducation a mobilisé 46 psychologues afin d’accompagner les candidats et les aider à gérer leur stress.

Au total, 16 278 candidats (dont 100 candidats libres), répartis sur 56 centres d’examen et encadrés par 3795 encadreurs, prennent part aux épreuves du BEM à Aïn Defla. Dans cette wilaya 400 candidats prennent part à l’épreuve de langue amazighe.

Dans la wilaya de Bejaia, plus de 14 000 candidats répartis sur 62 centres d’examen passent les épreuves. Deux candidates ont subi les épreuves de leur examen sur le lieu même de leur hospitalisation à la clinique Targa Ouzemmour, relevant du CHU de Bejaia. Une salle a été aménagée, et l’examen s’est déroulé en présence de surveillants et des représentants du corps médical.

Une des candidates est hospitalisée depuis près d’une année au service d’oncologie et l’autre dans celui de la pédiatrie générale, depuis plusieurs semaines, et toutes deux reçoivent un programme scolaire adapté, assuré autant par des représentants du corps médical et paramédical que par des enseignants dûment désignés par la direction de wilaya de l’éducation, a indiqué le chargé de communication du CHU, Athmane Mehdi.

A noter, le coup d’envoi des examens pour les détenus a été donnée par le directeur général de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, Said Zreb à partir du centre de rééducation et de réadaptation d’Oued-Ghir, à 12 km à l’ouest de Bejaia.


A lire également