BEM/Wilayas de l’Est: les épreuves se sont déroulées dans de bonnes conditions

BEM/Wilayas de l'Est: les épreuves se sont déroulées dans de bonnes conditions

CONSTANTINE – Des milliers d’élèves ont passé lundi les examens du Brevet d’enseignement moyen (BEM), session juin 2022, dans l’Est du pays dans de bonnes conditions d’organisation et de sécurité animés par ce grand espoir de réussite.

Dans la wilaya de Constantine, le wali Messaoud Djari a donné le coup d’envoi des épreuves au lycée Chemachema, dans la commune d’Ain Smara, passées par 20.320 candidats.

A Guelma, 9.788 élèves dont 9.651 candidats scolarisés, 266 autres libres et 12 candidats aux besoins spécifiques ont rejoint les centres d’examens dans d’excellentes conditions d’organisation.

Dans la wilaya de Mila, ils étaient plus de 15.700 élèves à entamer les épreuves de la première journée de l’examen du BEM à travers 59 centres d’examen offrant la restauration et encadrés par 4.826 agents.

Le wali d’Annaba, Djamel Brimi, a donné le coup d’envoi des examens depuis le CEM Saâdoune Achour de la commune d’El Bouni dans de bonnes conditions, de même à Souk Ahras où 8.305 candidats passent ces épreuves dans 42 centres d’examens.


Lire aussi: BEM/Wilayas du centre: près de 173500 candidats à l’épreuve pour décrocher le sésame d’accès au lycée


Dans la wilaya de Skikda, 17.588 candidats sont concernés par les épreuves du BEM à travers 66 centres d’examens encadrés par 5.169 agents, a assuré Ahmed Djouimaâ, chef du service de la scolarité et des examens à la Direction locale de l’éducation.

Trois jours durant, 14.266 élèves, dont 412 candidats libres et 162 détenus des établissements de rééducation passeront dans la wilaya de Tébessa les épreuves de BEM, a indiqué à l’APS le directeur local de l’éducation, Lakhdar Benmaâzouz.

A Sétif, 30.919 candidats dont 17.031 filles passent ces épreuves, a indiqué le directeur de l’éducation qui a précisé que 288 candidats sont scolarisés dans des écoles privées, trois dans l’école des malvoyants, sept dans l’école des sourds-muets, 205 à distance en plus de 17 candidats libres.

Dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, 52 centres d’examens, encadrés par 5.047 agents, ont accueilli les 14.570 candidats.

Les commandements des groupements territoriaux de la gendarmerie de ces wilayas ont élaboré des plans de sécurité exceptionnels, incluant les centres d’examen et de correction, les centres de regroupement et la surveillance sécuritaire des sujets et des feuilles de réponse, en coordination avec le secteur de l’éducation et les divers autres corps de sécurité.


A lire également