Belaabed appelle les enseignants à s’acquitter de leurs rôles et contribuer à la promotion du système éducatif

Belaabed appelle les enseignants à s'acquitter de leurs rôles et contribuer à la promotion du système éducatif

ALGER- Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed a appelé les enseignants, jeudi à Alger, à s’acquitter de leurs rôles et contribuer aux efforts déployés par l’Etat en vue de promouvoir le système éducatif.

Dans une allocution lue en son nom par l’inspecteur général au ministère, Mustapha Benzemrane, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des enseignants (5 octobre), en présence du Conseiller du président de la République chargé des affaires de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur, Noureddine Ghouali et de la famille éducative, le ministre a mis en avant le rôle et la place éminente de l’enseignant dans la société, étant donné que l’évaluation de la qualité d’un système éducatif se mesure au niveau de l’enseignant dans le développement des esprits et des positions des générations pour qu’elles puissent faire face aux défis.

L’enseignant qui enseigne des générations mérite d’être encouragé et soutenu, en reconnaissance de ses efforts pour accomplir ses missions en dépit des conditions sanitaires difficiles induites par le Covid-19, a affirmé le ministre.

Le ministre a exprimé sa reconnaissance à tous les enseignants et fonctionnaires du secteur pour les efforts consentis pour assurer le succès de la rentrée scolaire 2022/2023, à la faveur des décisions sages et justes du président de la République visant à « promouvoir le système éducatif national et à améliorer son rendement ».        

A cet effet, il a rappelé l’introduction de la langue anglaise à partir de la 3e année d’enseignement primaire, le recrutement de plus de 5.000 enseignants contractuels, la création de la filière des arts et autres mesures. 

Dans ce sens, le ministre a mis en exergue les efforts que déploient les hautes autorités du pays pour prendre en charge l’enseignant et l’inclure parmi les priorités de la réforme, citant les décisions courageuses et importantes du président de la République, notamment la révision du statut des personnels du secteur, l’implication des syndicats agréés et la révision des salaires des enseignants dès 2023.

Il a fait état de l’affectation, en 2022, de 36.000 postes budgétaires aux travailleurs du secteur pour leur promotion au grade de professeur principal et de professeur formateur dans les trois cycles d’enseignement.

Le travail est en cours avec l’ensemble des partenaires sociaux pour examiner et débattre du statut des personnels du secteur de l’éducation, à travers la tenue d’assises avec les différents syndicats agréés, a-t-il fait savoir, mettant en avant le rôle des syndicats et des associations des parents d’élèves en tant que « force de proposition » à même de garantir la stabilité du système éducatif.

Il a souligné également la nécessité d’investir dans le savoir, à travers une Ecole de qualité qui nécessite des professeurs compétents répondant aux normes scientifiques internationales ».


A lire également