Aucun problème de disponibilité des dotations allouées au secteur des Sports et de la jeunesse

ALGER- Le wali d’Alger, Abdelkhalek Sayouda, a affirmé mardi à Alger qu’aucun problème n’était posé par rapport aux dotations destinées au secteur des sports et de la jeunesse dans la wilaya d’Alger, précisant que le retard accusé dans la réception de plusieurs structures sportives est dû au non respect, par les maitres d’œuvre, des délais de réalisation.

Le wali d’Alger qui a effectué une visite d’inspection des projets relevant du secteur des Sports et de la jeunesse dans toutes les circonscriptions administrative de Cheraga, Hussein Dey et El-Harrach a

rassuré qu’il ‘ »n’y a aucun problème lié aux dotations allouées à ce secteur à Alger » ajoutant que « le retard accusé dans la réception de plusieurs structures est du au non respect des délais de réalisation  par les maitres d’oeuvre, d’ou la nécessité de visites effectuées pour s’enquérir de l’avancement des travaux ».

« Le stade de Ibrahim Rabah Bagar à Dely Ibrahim sera réceptionné en fin d’année en cours après 3 ans de retard accusé », a-t-il indiqué, qualifiant cette structure  de « stratégique » par rapport à la circonscription de Cheraga.

Concernant le stade de Zioui à Hussein-Dey, M. Sayouda a fait savoir qu’il s’agissait d’un stade à grand valeur historique qui devrait être réhabilité et restauré pour accueillir les différentes équipes sportive tant pour l’entrainement que pour les rencontres.

A ce propos, le wali a demandé aux responsables de la direction des sports et de la jeunesse d’Alger d’élaborer une étude pour consacrer le budget nécessaire à la restauration de ce stade.

Dans la circonscription administrative d’El Harrach, le même responsable a distingué plusieurs équipes sportives dans plusieurs disciplines, avec octroi de subventions financières à leur profit en vue de les aider à réaliser de meilleurs résultats lors de la nouvelle saison sportive.

Le wali a accordé à l’équipe de l’Union sportive madinet El Harrach (USMH) une subvention financière d’un montant de 2 milliards de centimes, affirmant que la wilaya œuvrera à l’aide de cette équipe historique avec tous les moyens afin qu’elle surpasse sa crise actuelle et retrouve sa véritable place historique.

Pour rappel,  le wali d’Alger, a mis l’accent, quelques jours auparavant, sur l’impératif achèvement des travaux d’aménagement et la réception, avant le 10 octobre prochain, des stades du 20 août 1955 (commune de Belouizdad), de Rouiba, d’El Mohammadia et de Dar El Beida, car étant homologués par la Ligue de football professionnel (LFP) pour accueillir les différents matchs de la 1ere et 2eme divisions et garantir des espaces d’entrainements en prévision de la participation des clubs algérois aux différentes compétitions sportives continentales et internationales.

L’achèvement des travaux au niveau de ces stades dans les délais fixés devra réduire la pression sur le stade de Bologhine « Omar Hamadi » et du 5 juillet et permettre à toute les équipes sportives d’organiser des rencontres « en toute tranquillité », avait-t-il insisté.


A lire également