AU DERNIER JOUR DE LA CAMPAGNE ELECTORALE : Les candidats réitèrent l’importance d’aller aux urnes - Algérie

AU DERNIER JOUR DE LA CAMPAGNE ELECTORALE : Les candidats réitèrent l’importance d’aller aux urnes

Les candidats à l’élection présidentielle du 12 décembre, ont réitéré dimanche, au dernier jour de la campagne électorale, l’importance d’aller aux urnes, considérant qu’il s’agit d’un rendez-vous « crucial » pour sortir le pays de la crise et préserver sa sécurité et sa stabilité.

Lors d’un meeting populaire animé à Barika, dans la wilaya de Batna, Azzedine Mihoubi a affirmé que ce scrutin était « décisif » pour le « raffermissement » de la stabilité de l’Algérie, appelant les citoyens à participer massivement à ce vote et choisir « le sixième des candidats qu’est l’Algérie ». Pour M. Mihoubi, l’Algérie « sortira victorieuse de cette élection avec son peuple », en promettant, s’il était élu président, de « redonner confiance aux enfants du pays notamment les jeunes et les porteurs de projets pour dynamiser le développement à travers les diverses localités du pays ». Dans le même sillage, Ali Benflis a invité, lors d’un rassemblement animé à la coupole du complexe sportif Mohamed Boudiaf à Alger, l’ensemble des citoyens à se mobiliser et à aller aux urnes pour choisir leur nouveau président, estimant que l’élection est la « seule option à même de permettre de sortir de la crise que traverse le pays ». Il a rappelé, à ce propos, que son programme vise à « préserver » l’Etat-nation, ses constantes, l’identité nationale, ainsi que la consécration de la démocratie et la souveraineté du peuple et la pérennité de l’Etat. Pour sa part, Abdelaziz Belaid a souligné, lors d’une conférence de presse à Alger, que l’Algérie a besoin aujourd’hui de la « stabilité » et de conjuguer les efforts de toutes les forces vives pour sortir le pays de la crise qu’il traverse depuis plusieurs mois, dont l’unique solution réside dans le vote, à travers une participation massive pour élire le nouveau président de la République. Abdelmadjid Tebboune a également appelé, lors d’une conférence de presse à Alger, à aller voter en force le 12 décembre prochain, en vue de sortir le pays de la crise. Relevant que l’Algérie traverse une phase cruciale, il a soutenu qu’une participation massive à l’élection est à même de permettre au pays de parvenir à une sortie de la crise. Tebboune a appelé, dans ce cadre, à l’unité des rangs afin de contribuer à préserver la stabilité du pays et enclencher la dynamique du développement socio-économique. Pour sa part, Abdelkader Bengrina, a estimé lors d’un meeting populaire à Ouargla, que son programme électoral peut fournir des solutions pour sortir de la crise et contribuer à renforcer l’unité du peuple. Il est à noter, par ailleurs, que les cinq candidats à l’élection présidentielle sont tenus d’observer la période de silence électoral qui débutera à minuit et s’étalera jusqu’au jour du scrutin, conformément à la loi organique portant régime électoral.

A lire également

Lire également