Attaché à ses principes, le FFS place l’intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération

ALGER- Le Front des forces socialistes (FFS) demeure attaché à ses principes et place l’intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération, a affirmé, samedi à Alger, son premier secrétaire national, Youcef Aouchiche.

Animant un meeting populaire à la salle de cinéma « Sierra Maestra » à l’occasion de la célébration de l’anniversaire de création du parti, M. Aouchiche a indiqué que sa formation politique « célèbre le 59e anniversaire du début de la lutte pour l’Algérie et l’unité nationale », ajoutant que le FFS, « une partie du corps politique national, reste toujours attaché à ses principes et place l’intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération ».

« Attaché à ses principes, le FFS est un acteur de l’évènement grâce à ses militants fidèles, loyaux au serment de leurs aïeux, à leur tête Hocine Aït Ahmed », a affirmé M. Aouchiche qui a appelé les militants à « poursuivre leurs efforts au service du parti ».

M. Aouchiche est revenu à l’occasion de ce meeting sur le parcours politique du défunt Hocine Aït Ahmed qui a tant donné pour le FFS aux côtés d’autres militants qui ont marqué la scène politique nationale et milité pour la démocratie.

Par ailleurs, le premier secrétaire national du FFS a indiqué que « les préparatifs se poursuivent pour la tenue, ce mois, du 6e congrès national du parti », exprimant le souhait de voir cet évènement couronné de « conclusions et de solutions à tous les problèmes marquant la scène nationale ».

Evoquant les développements à l’échelle internationale, le responsable du parti s’est dit préoccupé face aux mutations rapides survenant sur la scène internationale et qui ouvrent la voie, a-t-il dit, à l’apparition de nouvelles crises.

Il a appelé, dans ce sens, tous les acteurs sur la scène politique nationale à « faire montre de responsabilité et de clairvoyance dans la prise de positions en vue protéger le pays et son intégrité territoriale contre toute menace ».


A lire également