Algérie-Russie: lancement fin novembre d’un programme de travail du groupe parlementaire d’amitié

Algérie-Russie: lancement fin novembre d'un programme de travail du groupe parlementaire d'amitié

ALGER- Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Brahim Boughali a annoncé, lundi à Alger, le lancement, fin novembre, d’un programme de travail intense du groupe parlementaire d’amitié Algérie-Russie, indique un communiqué de l’APN.

Lors d’une audience accordée à l’ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, M. Valerian Shuvaev, au siège de l’APN, M. Boughali a déclaré qu' »un programme de travail intense du groupe parlementaire d’amitié Algérie-Russie sera lancé à la fin du mois de novembre courant », affirmant que « la promotion des relations avec la Russie sera parmi les priorités de ces activités, au regard de l’amitié entre les deux pays », précise la même source.

Après avoir évoqué l’état des relations bilatérales et les moyens de promouvoir la coopération parlementaire à travers l’échange de visites et le renforcement de la concertation entre les deux groupes parlementaires d’amitié, le président de l’APN a invité les hommes d’affaires russes à « venir en Algérie en vue d’exploiter les opportunités d’investissement et de les diversifier pour englober d’autres domaines », mettant en avant « l’importance qu’accorde l’Algérie au renforcement de sa coopération avec la Russie notamment dans les domaines de l’enseignement supérieur, du tourisme et de la culture », note le communiqué.

Il a également évoqué les positions de l’Algérie concernant plusieurs questions régionales et internationales, appelant à « les traiter à leur juste valeur loin de la politique de deux poids deux mesures ».   

L’ambassadeur de la Russie a, pour sa part, insisté sur la solidité des relations avec l’Algérie, exprimant sa disposition à « contribuer à leur développement notamment dans les domaines de l’enseignement, de l’industrie et de l’énergie ».

Il s’est dit optimiste quant aux recommandations de la commission économique mixte dont les résultats devraient être « fructueux ».

L’ambassadeur russe a souligné l’importance de développer une relation de coopération au niveau parlementaire à la faveur de « l’échange de visites tant au niveau des présidents que des commissions extérieures ou des deux groupes d’amitié ». 

Evoquant la crise avec l’Ukraine, l’ambassadeur russe a présenté le point de vue de son pays, affirmant que la Russie « apprécie hautement la position pondérée de l’Algérie vis-à-vis de cette question ».   


A lire également